mardi 7 décembre 2021
Accueil | Editorial | Heurter pour éveiller les consciences !

Heurter pour éveiller les consciences !

«Le Reflet» ! Ça vous dit sans doute quelque chose ! Sans doute, car c’était, selon les lecteurs, l’un des meilleurs titres de la presse malienne dans les kiosques (hebdo puis bi-hebdo) entre 2002 et 2006. Un rayon de soleil que la malveillance de certains supposés partenaires avait pu cacher.
Mais tel le Phénix, «Le Reflet» renaît de ses cendres. Revoilà donc «Le Reflet» ! Nous revoilà riche des enseignements tirés des mésaventures passées. Nous revoilà le cœur meurtri, mais avec toujours une volonté inébranlable de contribuer au rayonnement de la presse indépendante malienne.
Malgré des années de veille imposée, nous n’avons jamais perdu l’espoir de ce retour dans les kiosques pour apporter notre pierre à l’édification de cette presse que nous voulons comme le 4e pouvoir, donc un des piliers fondamentaux de cette démocratie qui se fraie difficilement une voie pour la maturité parce que souvent mal comprise par la base et cyniquement utilisée par des dirigeants pour leur propre ascension socioprofessionnelle et financière.
Nous sommes plus que jamais déterminés à faire de cet hebdo le fidèle reflet des vraies préoccupations des populations maliennes par des dossiers d’investigation, des reportages, analyses, commentaires, chroniques… Nous le voulons aussi toujours une voix d’expression de ces nombreux patriotes et talents maintenus dans l’ombre, pour une raison ou autre, à travers des interviews, des portraits et des tribunes libres.
Nous ne ménagerons aucun effort pour être à cheval sur l’éthique et la déontologie du métier. Même si la stricte neutralité est une quête perpétuelle dans ce métier, nous nous l’imposerons autant que faire se peut. Mais, si c’est nécessaire, nous n’hésiterons pas à heurter pour éveiller les consciences !
Mais, chers lecteurs, «Le Reflet» n’est contre personne et n’est au service de personne. Notre combat sera celui de la consolidation de notre démocratie, des droits humains. Notre engagement sera en faveur de la liberté, de toutes les libertés.
Et notre plume ne souhaite qu’être cette arme du citoyen épris de paix qui réclame justice et réparation, une juste répartition des richesses du pays, l’égalité de chance pour toutes les filles et tous les fils de ce Mali Uni et Indivisible…
Notre souhait, c’est d’arriver à mettre des couleurs sur l’obscurité que nous traversons depuis 2012 parce que nous avons cette volonté de nous en sortir. Nous refusons l’échec, la médiocrité et nous ne nous contenterons pas de la première étoile, nous voulons celle qui est la plus éloignée, celle qui, à nos yeux, est la plus brillante.
Cette étoile sera votre satisfaction, la crédibilité que «Le Reflet» aura à vos yeux. Nous n’écrirons pas pour nous-mêmes. Nous ne battrons pas pour notre mieux être. Nous écrirons et nous nous battrons pour vous, chers lecteurs.
C’est pourquoi vos critiques et vos suggestions seront le meilleur accompagnement que nous attendrons de vous.
«Le Reflet» est indubitablement vôtre !
La rédaction LE REFLET

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Le Mali est à la croisée des chemins

  Embourbé depuis 2012 dans une profonde crise, après l’ignoble coup d’Etat perpétré par le …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils