mardi 24 mai 2022
Accueil | Nos régions | GAO: La population en proie aux braquages et enlèvements  

GAO: La population en proie aux braquages et enlèvements  

 

 

Dans la nuit du 30 au 31 décembre 2021, des hommes armés se seraient introduits dans une maison à Sossokoira, dans la région de Gao, selon plusieurs sources. Des dégâts seraient laissés sur une famille, victime de cet acte criminel. Par conséquent, cette situation déplorable sera-t-elle continuelle après 10 ans de conflit terroriste ?  

 

En ce début d’année 2022, des attaques sont d’actualité au Mali, selon des médias nationaux. Par conséquent, selon des informations publiées par Studio Tamani,  » des hommes armés se sont introduits, du 30 au 31décembre, dans une maison à Sossokoira à Gao. Les membres de la famille ont été braqués et dépossédés de leurs biens. D’autres sources locales indiquent qu’un des membres de la famille serait blessé. Au même moment, des bandits armés à bord d’un véhicule ont enlevé, le jeudi, un opérateur économique au quartier Château à Gao.

La gendarmerie a lancé des recherches pour retrouver les auteurs. ‘’Dans la même nuit, des hommes armés ont braqué un commerçant dans sa boutique et ont emporté ses biens », a fait savoir la source. Malgré cet acte criminel, rappelons qu’une double attaque est menée, le mercredi 29 décembre dernier, dans la région de Kita. Selon Kati 24,  » ces attaques sont survenues respectivement sur le poste forestier de Soribougou sur la RN24 et le poste d’entrée de Kita par des individus non identifiés dans la nuit du 29 décembre 2021 entre 19heures 10min et 20 heures 20mn’’, a fait savoir la source qui ajoute que le bilan à Soribougou est de 2 morts, un agent forestier et une aide-ménagère et à Kita, 5 blessés dont 3 cas graves et 10 motos calcinées. ‘’Les éléments en poste ont très bien résisté face aux assauts des assaillants. Les blessés ont été tous transportés au Csréf de Kita » a-t-il clos.

Par ailleurs, faut-il souligner, malgré que la transition témoigne la montée en puissance des FAMa et d’autres forces étrangères, beaucoup restent à faire.

D’ici et d’ailleurs, les attaques, les braquages et autres font le quotidien d’une certaine façon. En ce sens, après la phase finale des Assises nationales de la Refondation, les initiatives des autorités de la transition sont pour une probable prorogation afin de lutter contre les menaces sur le Mali sur tous les plans. Il est urgent de faire face à cette menace pour redonner l’espoir au peuple malien qui a tant souffert et qui continue de souffrir sur son propre sol.

Lassana SOW LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

KAYES: Le prix du carburant exorbitant    

    Le prix du carburant connait, depuis un certain moment, une hausse. Cette augmentation …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils