dimanche 14 août 2022
Accueil | Politique | FIN DE LA GRÈVE DES ENSEIGNANTS: Premier pari réussi par Boubou et son équipe

FIN DE LA GRÈVE DES ENSEIGNANTS: Premier pari réussi par Boubou et son équipe

Dans le but de trouver un denouement heureux à la grève des enseignants, le premier ministre Dr Boubou Cissé était avec les membres de la commission d’office, les négociateurs et facilitateurs dans la salle de conference de la Primature le samedi 18 mai 2019. La rencontre avait pour but de faire le point de l’évolution de la situation avant la dernière négociation qui devrait se tenir le soir au ministère de l’éducation nationale.
L’école est une affaire de tous et aucun sacrifice n’est de trop pour la protéger et mettre le monde scolaire dans les meilleures conditions de travail. C’est dans cette dynamique que le Premier ministre Dr Boubou Cissé dès la composition de son gouvernement a mis des commissions multiples pour mettre fin à la grève des enseignants du public qui avait trop duré. L’objectif de la rencontre du samedi matin à la primature était d’informer le premier ministre sur l’évolution des négociations. Au cours de la rencontre, le president de la commission des négociations M. Issaga Traoré a fait croire au premier ministre que malgré des difficultés et le retard, l’espoir est permis. Selon lui, toutes les indices prouvaient qu’une issue favorable serait trouvée avec les syndicats. Les responsables des differentes commissions, négociations, conciliateurs et autres, ont tous abordé dans ce sens et exigent au gouvernement de respecter ses engagements.
Toutefois le Premier ministre Boubou Cissé se dit très heureux du resultat des négociations. Selon lui, le gouvernement veut mettre tous ses travailleurs dans les meilleures conditions, mais, il est confronté à des problèmes budgétaires compte tenu de la crise qui a secoué le pays les dernières années. Pour les 20 000 fcfa comme prime de residence, que le gouvernement compte accorder aux enseignants, ils coutent à l’Etat plus de quinze milliards par an. Pour le Premier ministre cette prime sera allouée aux autres fonctionnaires avant qu’ils ne reclament et celà coutera en total plus de trente milliards fcfa à l’Etat par an. Il rassure les conciliateurs que les engagements du gouvernement seront honorés et pas seulement pour les enseignants mais pour tout le monde dont l’Etat avait signé des engagements.
La rencontre a enrégsitré la presence des ministres de l’éducation, de la fonction publique, du médiateur de la République, des chefs de quartier et les familles fondatrices de Bamako, du Haut Conseil islamique, de l’AMUPI, de l’Eglise catholique, la société civile, de toutes les centrales syndicales des travailleurs, de l’AMSUNEM, de l’AEEM etc
Diam Wagué LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

HIVERNAGE AU MALI: Les inondations causent des dégâts et sans-abris

  La pluie fait d’énormes dégâts dans plusieurs localités du Mali depuis trois mois. Notamment …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils