vendredi 7 mai 2021
Accueil | Education | Enseignement superieur et de la recherche scientifique : « Modernisation et professionnalisation de l’enseignement supérieur au cœur des débats »

Enseignement superieur et de la recherche scientifique : « Modernisation et professionnalisation de l’enseignement supérieur au cœur des débats »

Les acteurs chargés de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Mali et leurs partenaires NICHE, PADES et Banque Mondiale étaient réunis le 17 Janvier à l’hôtel Onomo pour un atelier de restitution à mi-parcours du projet NICHE/MLI215. C’était sous la présidence de Mme Fatoumata Dicko représentante du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en présence du Pr Cissé du PADES et M ; Odinda coordinateur du projet Niche.
Les projets PADES et NICHE ont pour objectifs d’accompagner la réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique prônée par les autorités du Mali. Ils participent à la vision commune du gouvernement et fondée sur la nécessaire autonomie des IES et une gestion fondée sur la transparence, la qualité et l’excellence. PADES et NICHE ont été bâtis sur la base des études diagnostiques sur l’enseignement supérieur. Il s’agit d’appuyer la formation aux méthodes et outils de la bonne gouvernance, axer les efforts sur l’enseignement à distance qui par ricochet résoudra en partie certains problèmes récurrents dont l’insuffisance du personnel enseignant pour les cours en présentiel etc.
Pr Cissé dira que, les deux projets ont été initiés pour résoudre la problématique de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique secouée par la crise multidimensionnelles. PADES et NICHE visent à corriger les insuffisances et répondre aux attentes de l’enseignement supérieur.
La présente rencontre visait de faire la restitution du rapport d’évaluation à Mi-parcours du projet NICHE/MLI215. Selon le prestataire l’évaluation s’est déroulée, dans sa phase terrain du 16 au 23 Octobre 2016. L’objectif principal de l’évaluation à mi-parcours est d’apprécier de façon objective et indépendante la performance du projet. Il s’agit de mesurer l’état d’avancement du projet et d’analyser sa mise en œuvre durant les deux premières années déjà écoulées.
Les recommandations issues de ce rapport d’évaluation à mi-parcours prenant en considération les préoccupations des porteurs du projet, relatives à la persistance du retard dans le bouclage du cadrage juridique et institutionnel de la réforme et les conséquences induites par ce déficit dans la mise en œuvre du projet ; eu égard à la nécessité d’opérationnaliser la stratégie du projet avec un maximum d’efficacité en vue d’atteindre les résultats du projet dans toutes ses composantes entre autres.
Par ailleurs la représentante du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Mme Fatoumata Dicko soulignera qu’aucune amélioration qualitative de notre enseignement supérieur n’est possible sans un système de gouvernance qui confère une réelle autonomie pédagogique et de gestion aux institutions et établissements d’enseignement supérieur.
Les projets PADES et NICHE contribueront à aider le gouvernement du Mali à faire face aux problèmes de son enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Elle dira que, les recommandations sorties de cette rencontre seront prises en compte pour dissiper tous les malentendus.
Diam Wagué LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Crise scolaire : L’article 39 au cœur des débats !    

Les syndicats de l’éducation nationale, signataires du 15 octobre 2016 ont décidé de ne pas …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils