vendredi 3 février 2023
Accueil | Politique | Élections Législatives: « Vote utile et Représentation utile pour le Relèvement du taux de la Participation Citoyenne »

Élections Législatives: « Vote utile et Représentation utile pour le Relèvement du taux de la Participation Citoyenne »

La Maison de Partenariat a abrité lundi 2 mars 2020, un atelier de formation  du ‘’vote utile et représentation utile pour le relèvement du taux de la participation citoyenne’’. L’atelier présidé par Mr Anis Samaali, Directeur adjoint de National Democratic Institute (NDI), en présence du Pr Abdoulaye Sall, président du Cercle de Réflexion et d’Information pour la Consolidation de la Démocratie au Mali (CRI 2002), Bamoussa Touré, Chef de quartier du district de Bamako et coordinateur général.

 

Cet atelier a enregistré la présence des chefs des autorités traditionnelles, religieuses et coutumières, les représentants de la société civile et partenaires de CRI 2002, le commissaire général de l’Association des Pionniers, la Coopération Suisse. L’objectif était de lancer au cours de cette formation, une sensibilisation pour renouer la confiance des citoyens, des électeurs, les candidats élus et de l’Etat dans les zones de couverture des 6 communes de Bamako et dans les cercles de Sikasso, Koutiala, Yorosso et Mopti.

À en croire le Directeur adjoint du NDI, le programme apporte un appui technique et financier à des partenaires de mise en œuvre qui travaillent sur les différents axes, tendant vers un objectif qui est l’observation électorale, où on amène un appui technique et financier à la coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (COCEM) qui déploie et observe le processus électoral, fait des rapports et des réglementations tout au long du processus. Il dira aussi que : « nous allons aussi procéder à l’appui technique et financier à des organisations féminines pour l’élaboration des différentes méthodes du guide manuel, pour encourager la femme à prendre le leadership en participant dans les processus politiques électoraux. Nous intervenons auprès des partis politiques comme acteurs clés du processus électoral. Et enfin, l’appui des organisations de la société civile pour la sensibilisation, la mobilisation, la formation des citoyens. Mais aussi avec la coordination de la CPE qui juxtapose les efforts des différentes organisations qui œuvrent sur les différents publics cibles pour pouvoir amener la formation, les informations clés pour le taux de participation. Il fournira des efforts à l’élection législative, s’inscrit dans  une campagne coordonnée avec la sensibilisation et la mobilisation des électeurs avec les collègues comme les actions de NDI, le ministère, les organisations pour une campagne coordonnée. »

Pour sa part Mr Bamoussa Touré dira que : « ce sujet porte sur la formation, la sensibilisation, la mobilisation, la contribution et l’engagement en qualité de points focaux et relais pour le renforcement de la confiance des citoyens au processus électoral en vue d’améliorer la participation des jeunes, des femmes, des autorités traditionnelles, religieuses et coutumières et les groupes traditionnellement marginalisés aux élections législatives. » Après le dialogue national inclusif, l’adoption des quatre résolutions et le sens de cette recommandation  de  remise officielle de rapport par IBK, dédiés à travers l’objectif du programme ÉMERGÉ, financé par les USA et la Confédération Suisse pour contribuer à la promotion d’une participation au processus électoral avec un accent particulier sur les personnes ciblées. Pour se faire, il faudra bien s’identifier, s’accoutumer et se mettre en position pour jouer son rôle.

Lassana Sow, Stagiaire

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Fonds de Garantie du Secteur Privé , Plus de 6 milliards FCFA d’irrégularités financières décelées par le Vérificateur : le DG dans le collimateur de la justice 

  Le Directeur Général du Fonds de Garantie du Secteur Privé (FGSP-SA), Moustapha Adrien Saar,  …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils