jeudi 23 septembre 2021
Accueil | Politique | Élections législatives apaisées au Mali: Les médias mis à contribution  

Élections législatives apaisées au Mali: Les médias mis à contribution  

Le ministère de la Communication a organisé une rencontre de sensibilisation et d’échange avec les journalistes-régulateurs autour du thème de la couverture médiatique en cette période électorale. Pour mieux participer à cette élection, le ministère de la Communication a jugé utile d’initier cette rencontre, histoire de recycler les professionnels de l’information sur l’éthique et la déontologie de la presse. C’était hier lundi 16 mars 2020 à l’hôtel Maéva Palace.

Les travaux de cette rencontre ont été présidés par le Ministre de la Communication porte-parole du gouvernement Yaya Sangaré en présence de Sidibé Abdoulaye, président du comité national de l’égal accès aux médias d’État (CNEAME) et le vice-président de la Haute Autorité de la communication Gaoussou Drabo, ancien ministre.

La rencontre de sensibilisation et d’échange entre la presse et les différentes faîtières de la corporation vise à outiller les professionnels de l’information durant cette période électorale.

Dès l’entame de ses propos, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, M. Yaya Sangaré, a fait savoir que cette rencontre d’échange et de sensibilisation en cette période particulière d’élection législative est très importante.

« Ces élections que nous nous apprêtons à organiser sont très déterminantes, car elles sont nécessaires et obligatoires pour la stabilité, pour la consolidation de notre démocratie, et le renforcement des institutions et permettront de faire des réformes majeures ».

Pour le ministre, ces élections sont organisées à une période charnière de la résolution de l’une des premières recommandations du Dialogue National Inclusif et surtout se tiennent avant tout de la volonté fortement affichée de la population.

« Aujourd’hui, nous nous tournons vers vous, les maîtres des paroles, d’images et de sons pour vous inviter à nous aider à avoir une élection apaisée. Pour ce faire, il est important que chacun parmi nous agisse dans son rôle », a ajouté le ministre de la Communication. Pour le ministre « la question électorale est sensible et le vote reste encore synonyme de tension, de crises ». Comme on peut le constater, les journalistes jouent un rôle primordial et incontournable dans les processus électoraux en assurant la publication des informations ainsi que des opinions. Ils contribuent activement aussi à garantir la démocratie à travers l’équilibre et la publication de la bonne information.

Cette rencontre a permis d’édifier les journalistes sur la gestion du temps d’antenne en cette période électorale pour éviter des frustrations entre les candidats.

Pour Sidibé Abdoulaye, président du comité national de l’égal accès aux médias d’État (CNEAME), l’un des formateurs, sa structure permet d’assurer l’accès égal aux médias et la répartition équilibrée de temps d’antenne pour les candidats.  Il a fait savoir que chaque liste dispose de deux (2) minutes de temps d’antenne.

Gaoussou Drabo, vice-président de la HAC, de son côté a insisté sur le respect de l’éthique et la déontologie  qui permettent d’éliminer les intoxications  et les rumeurs. Pour lui, le traitement de l’information doit observer l’équité et l’équilibre dans le journal.

Komi

Djibril Coulibaly

Voir aussi

61EME ANNIVERSAIRE DU MALI À L’INDÉPENDANCE: Assimi rend compte de ce qui est fait ou qui reste à faire   

    22 septembre1960-22 septembre 2021, le Mali a 61 ans d’indépendance, depuis hier mercredi. …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils