mardi 14 juillet 2020
Accueil | Politique | Élections législatives 2020: Des partis politiques dont le Sadi, demandent un report

Élections législatives 2020: Des partis politiques dont le Sadi, demandent un report

À quelques pas de la campagne officielle pour les législatives, des
partis politiques déplorent la situation sécuritaire du pays et
soutiennent une violation de la loi qui crée les nouvelles régions. Le
Mouvement démocratique et populaire du Mali composé de quatre
partis dont le Parti Sadi a donc demandé le report des législatives
du 29 mars. Il a donné l’information hier au cours d’une conférence
de presse tenue ici à Bamako. Selon eux, le contexte actuel du pays
ne permettra pas d’organiser un scrutin crédible et inclusif.

Les partis au sein du mouvement démocratique et populaire qui exigent
ce report des élections législatives sont le parti Sadi, ADPM, UMP et
d’autres associations politiques. Ils dénoncent l’insécurité dans le centre
et le nord du pays et réclament des élections justes et équitables avec
toutes les nouvelles régions. Le porte-parole du mouvement à la
rencontre, Aboubacar Sidiki Fomba, déclare que « organiser des
élections pendant que 900 écoles sont fermées et 300 000 personnes
déplacées c’est vraiment de la démagogie et de l’insouciance pour ce
peuple ». Il juge également caduque la loi qui permet l’élection des
députés à savoir la loi 02-010 du mars 2002.

« Des régions ont été créées et comment se fait-il qu’on puisse
juridiquement rétrograder la loi pour qu’une région soit un cercle pour
pouvoir organisé des élections ? » C’est la question posée par le porte-
parole du mouvement démocratique.
Ces protestants ont cependant donné quelques options. Selon eux, pour
la première option il faut dissoudre l’Assemblée nationale à partir du 2
mai.  Secondo, ils proposent à légiférer par ordonnance pendant six à
dix-huit mois pour permettre au gouvernement d’organiser des élections
sur la base des réformes électorales et sur la base des régions
opérationnelles. « Cela dans le but d’organiser des élections sur base
d’un fichier extirper des tares », ont-ils avancé.

C’est en procédant ainsi selon eux que l’élection sera une élection
équitable et ira dans le sens de l’alternative politique souhaitée.
Il faut cependant souligner que sur les trois partis politiques et autres
associations politiques du mouvement, seul le parti Sadi présidé par
Oumar Mariko va présenter des candidats au scrutin du 29 mars
prochain. Bien que ce parti fasse partie du mouvement qui demande son
report pour des questions et autres.
Haidara

Malick Diancoumba

Voir aussi

Formation d’un nouveau gouvernement : Le président IBK enfin décidé

Plus de trois semaines sans gouvernement, malgré la reconduction de son Premier ministre, le président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils