dimanche 13 juin 2021
Accueil | Important | Echos du Nord : La jeunesse de Ménaka sort les muscles

Echos du Nord : La jeunesse de Ménaka sort les muscles

Hier, mardi le 10 janvier, la jeunesse de Ménaka, toutes tendances politiques locales confondues, est descendue dans la rue pour protester contre les autorités administratives et politiques régionales. Et pour cause, le chômage et les déboires avec la Douane.

Selon nos informations, Ménaka a connu, ce mardi 10 janvier, une matinée très agitée du côté de sa jeunesse. Les actions du mouvement ont été concrétisées par la fermeture de tous les marchés, toutes les écoles et tous les services, excepter les services sanitaires. Dans toutes artères principales de la ville, des pneus étaient brûlés.

En effet, toujours selon notre source, les jeunes de Ménaka ont commencé la marche depuis 7h pour faire paralyser les activités socio-économiques et les services administratifs jusqu’à 11heures. Manière de manifester leur mécontentement aux autorités politiques et administratives de leur Région. Les manifestants se sont rendus devant les sièges de la MINUSMA et de la mairie. De la place de l’Indépendance, ils se sont rendus aussi devant la Grande mosquée et dans plusieurs autres places publiques qui comptent dans cette Région.

Sans ambages, ces jeunes se plaignent de n’avoir jamais été écoutés par les Douaniers et les nouvelles autorités depuis que Ménaka est érigée en une Région administrative du Mali.

Plus concrètement, ils accusent le Maire central et les nouvelles autorités régionales d’avoir revendu déjà presque tous les endroits et lieux publics de la Commune urbaine. Même le cimetière est en train d’être grignoté par cette nouvelle race de spéculateurs fonciers de la place.

Ainsi, ils constateraient que la jeunesse souffre de chômage parce que ce sont des vieux qui occupent tous les postes, qui font tout ce qu’ils veulent. « Il n’y a plus d’offres d’emplois au profit de la jeunesse », a souligné un Responsable de la Jeunesse au micro de notre correspondante. Et d’indiquer que la jeunesse de Ménaka compte mettre en route sur Bamako, dès aujourd’hui, mercredi 11 courant, une délégation de cinq jeunes dont deux filles, pour une rencontre à l’intention de tous les jeunes du Nord.

Ces délégués feront escale à Gao pour informer de fond en comble leurs camarades de cette Région.

Mais, il se trouvait que, bien avant d’opter ouvertement pour cette manifestation musclée, il était promis à ce que la MINUSMA assure le transport par vol de Ménaka à Bamako, d’une Délégation de jeunes dans le cadre d’une tournée officielle. « Mais,   à la dernière minute, hier tout près, la MINUSMA nous a déçu en nous disant qu’il n’y a plus de places pour les jeunes à bord de leur appareil. Alors que la rencontre est importante pour la jeunesse ; donc, en aucun cas, nous allons annuler cette rencontre avec Bamako », a-t-on précisé à notre Correspondante.

Sanogo sheibou et Zénébou Maïga : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

LITIGE FONCIER DANS LA ZONE DE RECASEMENT DE SOTUBA: Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de droit coutumier qui a été établie par l’Etat en titre foncier depuis 1915

Dans la zone de recasement de Sotuba, Mme Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de son …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils