mardi 4 octobre 2022
Accueil | Important | Échiquier politique: Sadou Diallo quitte la CODEM      

Échiquier politique: Sadou Diallo quitte la CODEM      

 

Sadou Harouna Diallo, de son vrai nom, mais connu politiquement sous celui de Sadou Diallo, vient de rendre le tablier au parti la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM).   

Le politique Sadou Diallo ne fait plus partie de la CODEM. Le parti de Housseyni Amion Guindo dit Poulo vient de perdre son 1ervice-président. Le N°2 de la CODEM a décidé de mettre fin à ses relations avec la Convergence pour le Développement du Mali. Le parti a perdu un poids lourd, surtout à l’approche de l’élection présidentielle à venir. Le natif de Bazi Haoussa  dans le cercle d’Ansongo, région de Gao, fut un élément clé de la CODEM dans la 7erégion du Mali. Grâce à lui, à l’époque, selon notre source, plusieurs jeunes ont adhéré au parti de Poulo. Sa démission jouera énormément sur le bureau national de la CODEM,  particulièrement celui de Gao. Quasiment, tous les jeunes Gaois risquent de suivre leur mentor qui vient de quitter officiellement la CODEM. Cette démission de Sadou Diallo  n’arrange pas du tout  la CODEM dans leur région. Il se battait pour donner de bonnes images à CODEM dans la ville des Askias.

La CODEM a incontestablement perdu la coqueluche des jeunes de Gao et certainement aussi un de ses capitaines. Pour le moment, il n’a pas encore officiellement révélé sa nouvelle destination, mais un habitant à Gao, dont nous allons taire le nom, affirme qu’il serait sur le chemin de déposer ses valises chez les abeilles (ADEMA-PASJ). Selon une autre source, Sadou Harouna Diallo fut l’un des dirigeants, qui est resté à Gao lors de la crise de 2012. Les présumés djihadistes partaient chez lui à maintes reprises pour vandaliser ses biens. Après plus d’un an, c’est la population de Gao qui a souhaité qu’il quitte son terroir pour Bamako, raison pour laquelle sa cote de popularité a grimpé. L’enfant de Bazi Haoussa n’est plus le 1ervice-président de la CODEM. Un coup dur pour Poulo et son parti dans les régions du nord, particulièrement celle de Gao.

Actuellement la CODEM et la transition ne mangent pas dans la même assiette. C’est le président dudit parti qui pilote le Cadre d’échanges des partis politiques composé de plusieurs partis de l’ancienne majorité présidentielle. Il est contre la prorogation de la transition et la tenue des Assises Nationales de Refondation (ANR). Leur but est le respect du délai de la transition.

D. Sanogo  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

OPÉRATIONNALISATION DU RAMU: La CANAM à pied d’œuvre pour s’enrichir des meilleures expériences d’ailleurs  

  La Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM) est à pied d’œuvre pour l’opérationnalisation du Régime …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils