lundi 1 juin 2020
Accueil | Nos régions | Deux attaques contre les FAMA à Douentza: Bilan provisoire  4 morts et d’importants dégâts matériels ! 

Deux attaques contre les FAMA à Douentza: Bilan provisoire  4 morts et d’importants dégâts matériels ! 

 

L’Armée malienne reste dans le viseur des terroristes dans le Centre du pays. Pour preuve, dans la nuit du dimanche 29 à hier, lundi 30 septembre, deux attaques simultanées ont visé les camps des forces armées maliennes à Boulkessy et à Mondoro, dans le Cercle de Douentza, Région de Mopti. Cette attaque a eu lieu à un moment où le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile se rendait à San, dans la Région de Ségou, pour parler de l’apport des populations locales au processus de renforcement de la paix et de la sécurité.

Les deux attaques ont eu lieu à l’intervalle de moins de 2 heures seulement. C’est entre 1 heure et 5 heures du matin que des Hommes armés non identifiés, à bord des motos et des véhicules de 4+4, se sont pris aux deux positions de l’Armée malienne à Mondoro et à Boulkessy, près de la frontière du Mali avec le Burkina Faso.

Selon des informations recueillies sur place, l’attaque du camp de Boulkessy a causé de nombreux dégâts matériels et au moins 5 personnes y seraient mortes dont des civils.

Les assaillants en partant auraient aussi apporté d’un important lot d’armes et de munitions.

Au moment où mettions sous presse, la Direction de l’Information et des Relations publiques des Armés, confirme les faits, mais n’a donné aucun bilan définitif.

Ces attaques contre les FAMA ont été perpétrées  quelques instants seulement après l’annonce de la visite du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général Salif Traoré, dans le Cercle de San, Région de Ségou. Le Ministre, dans ses échanges avec les autorités administratives, politiques, religieuses et les Représentants de la société civile du Cercle, a mis l’accent sur le rôle des populations dans la recherche de solutions et au renforcement de la paix et de la sécurité. Selon le Ministre, l’efficacité des forces de l’ordre dépend de la bonne collaboration avec les populations civiles.

A. Haïdara LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Tensions entre la CMA et la Plateforme: Le décès d’un officier du MSA dans un accrochage aurait mis la poudre au feu

  Depuis hier, jeudi 9 janvier 2020, les discussions sont entamées entre les groupes armés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils