mardi 28 septembre 2021
Accueil | Nos régions | DE SON ADHESION A L’URD A SA VISITE A NIORO: Boubou Cissé en pole position pour être candidat à la prochaine élection présidentielle?

DE SON ADHESION A L’URD A SA VISITE A NIORO: Boubou Cissé en pole position pour être candidat à la prochaine élection présidentielle?

 

Le 26 juin dernier, l’ancien Premier ministre du président déchu Ibrahim Boubacar Kéïta a intégré officiellement le parti URD (Union pour la République et la Démocratie). Après sa visite la semaine dernière à Nioro, Boubou est en pole position pour en être candidat.

En pole position pour être candidat de l’Union pour la République et la Démocratie, Dr. Boubou Cissé fait parler de lui depuis un certain temps, notamment après sa visite privée à Nioro du Sahel chez le Chérif Bouyé Haïdara. Chose qui a surpris plus d’un car au regard des événements qui se sont passés en 2020, en particulier les manifestations contre le président Ibrahim Boubacar Kéïta ayant provoqué la chute de ce dernier. Mais l’occasion était bonne pour le Cherif de clarifier les choses. Ce qui fait de son visiteur du jour le principal favori pour la candidature de son désormais parti, l’URD. À titre de rappel, Boubou Cissé a adhéré le 26 juin 2021 au parti de la poignée de mains dans le but de briguer la magistrature suprême du Mali. Serait-il capable de représenter le parti ?, s’interrogent les uns. Parviendrait-il à aller jusqu’au bout des choses et devenir président de la République ?, questionnent les autres. Selon beaucoup, porter les couleurs de l’URD n’est pas une tâche aisée, surtout quand on sait de qui on hérite, feu l’honorable Soumaïla Cissé. Après la mort de cette figure principale, l’Union pour la République et la Démocratie (URD) remue ciel et terre afin d’essayer de lui trouver un remplaçant digne de ce nom. En tout cas, celui qui serait en mesure de tenir l’étendard du parti et préserver son héritage sur le plan national et international va avoir du pain sur la planche. A notre analyse, l’ancien premier ministre d’IBK serait sans doute là pour cela, essayer de faire comme Soumaïla Cissé. Et aujourd’hui, au regard des dernières actualités, tout porte à croire qu’il est venu pour ça et qu’il serait en position forte pour devenir le candidat de l’URD lors de l’élection du président de la République prévue en 2022. Mais son principal challenger et concurrent direct au sein du parti est Mamadou Igor Diarra qui remue aussi ciel et terre pour être candidat. Lui, pourtant qu’on nommait préalablement comme digne successeur de feu l’honorable Soumaïla Cissé, aura désormais au travers de son chemin un ex-PM de la primature du régime déchu. En entendant le jour J, Dr. Boubou Cissé multiplie les démarches.

A suivre…

Moriba DIAWARA LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Organe unique de gestion des élections: Les amis des colonels putschistes s’y opposent. Pour quelle fin ?   

  Réputé proche des jeunes militaires putschistes, le Front populaire des Jeunes du Mali (FPJM) …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils