dimanche 3 juillet 2022
Accueil | Politique | Cop 23 à Bonn (Allemagne) du 6 au 17 novembre prochain : Le Mali sera valablement représenté !

Cop 23 à Bonn (Allemagne) du 6 au 17 novembre prochain : Le Mali sera valablement représenté !

Le vendredi 27 octobre, le chef de Cabinet du ministère de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable Mme Gologo Aminata Diarra a animé une conférence de presse dans la salle de conférence dudit département pour informer les hommes de media sur la participation du Mali à la COP 23 qui se tiendra du 6 au 17 novembre prochain à Bonn en Allemagne. Elle était accompagnée de Drissa Doumbia point focal de la COP, et les conseillers techniques Bayikoro Fofana et Modibo Sacko.
Après la COP 21 tenue en 2015 à Paris et la COP 22 en 2016 à Marrakech (Maroc), le Mali prendra part à la COP 23 sur le climat du 6 au 17 novembre prochain à Bonn (Allemagne). Pour édifier les hommes de média sur cette rencontre internationale sur le climat, les cadres du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable ont animé une conférence de presse la semaine dernière. A l’entame de ses propos liminaires, la principale conférencière, Mme Gologo Aminata Diarra, a expliqué que, face aux constats de l’avancée du désert, de l’altération de la diversité biologique et des services éco-systémiques et de l’ampleur des effets néfastes des variations climatiques, la communauté internationale a adopté à Rio de Janeiro au Brésil deux conventions cadres : l’une sur les changements climatiques et l’autre sur la lutte contre la désertification.
Dans cette dynamique, elle a rappelé que le Mali signataire de la convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques en décembre 1994, a lancé en 2007, le programme d’action national d’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques. Une action qui, dit-elle, a été suivie de la création d’un fonds climat multipartenaire pour le financement direct de ces projets d’adaptation et d’atténuation, ouvert à tous les bailleurs de fonds. C’est ainsi que notre pays a engagé le processus d’accréditation de l’Agence Nationale d’Investissement des collectivités Territoriales comme entité nationale du fonds vert climat. Avant de mettre en place le Conseil National de l’Environnement et le Comité National sur les changements climatiques, respectivement en juillet 2010 et mars 2011.
Selon elle, la participation du Mali à la COP22 a été marquée par l’organisation d’évènements parallèles sur différents programmes de lutte contre la pauvreté et les effets néfastes des changements climatiques.
« Après la COP 22 de Marrakech, le MEADD a procédé à sa restitution dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou et Mopti et à la remise officielle de la CDN à toutes les régions, au président de la République, aux départements ministériels et aux institutions de la République » a dit, Mme Gologo Aminata Diarra.
La conférencière a par ailleurs rappelé que notre pays a élaboré et adopté sa contribution au niveau national, couvrant l’ensemble des engagements pris d’ici 2030 en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques. D’après elle le Mali est l’un des trois pays africains qui ont été invités à prendre part au 8e dialogue climatique de Petersberg tenu à Berlin les 22 et 23 mai 2017 sous la haute présidence de la chancelière Angela Merckel afin de préparer les négociations de la COP23 de Bonn et de discuter de la mise en œuvre pratique de l’accord de Paris.
A sa suite, M. Modibo Sacko, Conseiller technique, a fait savoir aux journalistes que la COP 23 se déroulera en deux étapes dont, une consacrée aux négociations et la seconde à l’événement proprement dit.
Par Fatoumata COULIBALY LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MASSACRE DES CIVILS À DIALLASSAGOU: La Minusma ouvre une enquête  

  La Minusma vient de déployer une mission d’établissement des faits au village du Diallassagou …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils