mardi 27 octobre 2020
Accueil | Politique | Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) : Le nouveau bureau s’installe !

Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) : Le nouveau bureau s’installe !

Dans le cadre de la mise en place de la nouvelle CENI, la tension était vive, d’une part entre les partis politiques de la majorité et de l’opposition (sur la quote-part) et d’autre part, entre le BARO (Bureau de l’Ordre des avocats) et le SAM (Syndicat Autonome de la magistrature) dans l’attribution du poste de président.
A l’issue des concertations, des conciliabules et des convergences de vues, l’on peut dire que le consensus a prévalu. Car, vendredi dans la matinée, les protagonistes ont réussi à mettre en place un bureau homogène, fort de 12 membres, dirigé par le magistrat Amadou Bah du SAM.
A l’analyse de la composition de ce bureau, il ressort que c’est l’opposition qui s’est taillé la part du lion avec 5 portefeuilles, dont quatre (4) postes de vice présidence et celui du questeur. Cela avec la promotion de : Danjié Sogoba du PARENA (1er vice Pdt), Massa Sogoba de la SADI (3ème vice président), Amary Traoré de l’ADP-Maliba (5ème vice Pdt), Oumar Kanouté du PRVM-Fassoko (7ème vice pdt) et Befon Cissé de l’URD (1er Questeur). Quant à la majorité, elle est partie en rang dispersé pour ne récolter que 3 postes, dont celui de la 4ème vice présidence (Alphousseiny Abba de la CODEM), de la 6ème vice présidence (Mamadou Maïga) et du 2ème questeur ( Moriba Diallo). Les trois postes sont revenus aux représentants de la société civile. A savoir celui de la 2ème vice présidence ( Me Moctar Mariko- Amdh) et ceux des 1er et 2ème rapporteurs ( Nazie Christophe Coulibaly de l’Eglise Catholique et Mme Diané Mariam Koné du Cafo ). A l’issue des tractations 3 postulants sérieux n’ont pas pu intégrer le bureau, il s’agit de deux représentants des partis de la majorité présidentielle (Évariste Fouseyni Camara du RPM et Mme Zoure Fatoumata Touré de l’Adema) et de celui de l’ordre des avocats, Me Issiaka Sanogo de l’ordre des avocats.
Rassemblées par Moustapha Diawara

LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Missions de la transition : l’heure n’est plus à la fanfaronnade !

Depuis le coup d’État du 18 août 2020 contre le président Ibrahim Boubacar et son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils