lundi 6 décembre 2021
Accueil | Education | Cité universitaire de Kabala : Un ardent rêve d’ATT matérialisé par IBK

Cité universitaire de Kabala : Un ardent rêve d’ATT matérialisé par IBK

Initié par le gouvernement d’ATT, le Régime d’Ibrahim Boubacar Kéïta s’est sérieusement engagé afin que le projet de construction de la Cité Universitaire de Kabala ne se limite pas au simple état de rêve, mais une réalité. Ainsi, considéré comme le fer de lance du système éducatif malien avec toutes les commodités requises du 21e siècle et parmi les meilleurs centres d’études et de recherches en Afrique, le joyau architectural de l’Enseignement supérieur malien a pu être réalisé en trois ans. Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a procédé à son inauguration officielle le mardi 28 février 2017.

 

Bâtie sur une superficie de 103 hectares, la cité universitaire de Kabala, un véritable pôle d’attraction académique et d’intelligentsia, comprend 7 Blocs pédagogiques avec annexes, une Administration centrale, quatre Blocs d’hébergement, un Restaurant de 2.500 places, un centre commercial, une cafétéria centrale, une salle polyvalente, un complexe sportif et un centre de santé. Le tout entièrement équipé avec connexion d’internet de haut débit, disponible permanemment et à gratis.

En effet, ce projet est le fruit de la Coopération sino-malienne. Le projet et le démarrage des travaux de construction sont du Régime d’Amadou Toumani Touré. Cependant, la crise de 2012 dans le pays a mis du plomb à l’aile du projet.

De rêve en réalité !

Le Président IBK, dès après son élection, vu la conformité du projet en question avec la teneur de son projet de société promis à l’électorat malien en 2013, a accordé une importance capitale à la réalisation de cette Cité universitaire, sise à Kabala, à environ dix kilomètres, au Sud-ouest de Bamako. Courant 2014, il a relancé les travaux de construction du joyau architectural universitaire dont le délai d’exécution s’est étendu sur une période de 3 ans.

Les infrastructures susmentionnées condensent toutes les missions de l’université et disposent de la quasi-totalité des commodités requises. Cela, dans tous les domaines des Etudes, de l’Enseignement, des Recherches et de la diffusion du Savoir acquis.

Selon l’Ambassadrice la République Populaire de Chine au Mali, Mme Lu Huiying, la réalisation de cette Cité universitaire témoigne parfaitement la bonne marche de la Coopération sino-malienne. D’après elle, l’Education a toujours été au centre des préoccupations «progressistes» des Gouvernements chinois et malien. «C’est dans cette logique que mon pays a décidé de construire gratis ce campus universitaire», a-t-elle soutenu. Par la même occasion, elle rappellera que «depuis plus de 56 ans, les rapports d’amitié et de coopération sino-malienne ont toujours connu un développement. Ce pôle universitaire est symbole important de cette coopération après le CICB, le Stade du 26 Mars et le 3e Pont de Bamako». La Diplomate pékinoise a aussi informé qu’une équipe chinoise viendra au Mali dans quelques jours pour effectuer une étude de faisabilité pour la 2e phase du projet de cette même Cité Universitaire de Kabala.

La Ministre de l ’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique, Mme Assetou Founè Samaké Migan, était la plus heureuse de l’événement après le Président IBK lui -même. Elle a noté que ladite Complexe universitaire apaisera les peines des Etudiants maliens en leur permettant d’étudier dans des conditions optimales. Aussi, le joyau architectural permettra, toujours selon la Ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique du Mali, de relever les énormes défis auxquels le système éducatif du pays faisait face, et d’alléger le Budget de l’Etat dans le cadre de la location des salles de classe et d’amphithéâtres un peu partout à travers la ville de Bamako. Car, en termes de capacités, cette nouvelle Cité Universitaire accueille 4.080 Etudiants. Le coût de réalisation des travaux a été évalué à une enveloppe budgétaire de plus de 80 milliards de francs CFA.

Pour ce faire, la Ministre Assetou Founè Samaké Migan a salué les efforts du Président de la République ainsi que la partie chinoise pour la finalisation de ce gigantesque chantier.

Oumar Diakité : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Échiquier politique: Sadou Diallo quitte la CODEM      

  Sadou Harouna Diallo, de son vrai nom, mais connu politiquement sous celui de Sadou …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils