lundi 10 mai 2021
Accueil | Important | Cercle de Yélimané : Les fonctionnaires des collectivités territoriales en grève de 72 heures

Cercle de Yélimané : Les fonctionnaires des collectivités territoriales en grève de 72 heures

L’information vient du Secrétaire aux revendications du SYNTRACT (Syndicat des travailleurs des collectivités territoriales), de la section de Yélimané, Mahamadou Sissoko alias Capi, par ailleurs Secrétaire Général de la Mairie de la Commune rurale de Marekaffo. Selon lui, un préavis de grève de 72 Heures a été déposé aux autorités préfectorales et régionales de Kayes.

Tout va très mal chez les fonctionnaires des collectivités territoriales en service dans le cercle de Yélimané, Région de Kayes. Du moins, ceux qui travaillent dans les mairies. Ces derniers broient du noir. Ils sont à plus de six à treize mois sans salaires.

«Les fonctionnaires des collectivités territoriales en service dans les Mairies du cercle de Yélimané ont d’énormes problèmes. Dont des retards dans le paiement des salaires de 6 à 13 mois», informe Capi, le Secrétaire aux revendications du Syntract du cercle de Yélimané. Pourtant, d’après les explications de Mahamadou Sissoko, «la plupart de ces fonctionnaires sont des pères de familles…». C’est dire que ces travailleurs sont à l’extrême. A cet effet, ils ont saisi le Sous-préfet de Yélimané afin d’être soulagés de leur souffrance. Car, trop c’est trop !

«Nous avons déposé un préavis de grève de 72 Heures pour une cessation de travail durant les 20, 21 et 22 de ce mois. S’il n’y a toujours pas d’amélioration de la situation, nous comptons observer une grève illimitée. Chose qui est formellement légale, autorisée par les textes en vigueur dans notre pays », déclare Mahamadou Sissoko dit Capi.

Faut-il signaler que ce non paiement des salaires des fonctionnaires des collectivités territoriales du cercle de Yélimané a été encouragé voire même provoqué par des populations dudit cercle. Des mains invisibles des Ressortissants du cercle auraient incité les Habitants de la localité à ne pas payer les impôts. Et, depuis lors, les populations du cercle de Yélimané ont refusé de payer les impôts et autres taxes. Or, les salaires des fonctionnaires des collectivités territoriales sont liés au paiement régulier de ces impôts et taxes.

Contre toute attente, ce sont des Ressortissants de ladite localité, organisés en associations, qui brandissent   leur loyauté envers le cercle de Yélimané. Cela, dans le cadre du développement. Mais, très malheureusement, la réalité est tout autre sur le terrain. Allez-y vous rendre compte ! On refuse de payer les impôts devant contribuer au développement du cercle et au paiement des soldes des agents des collectivités territoriales.

Oumar Diakité : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Distinction honorifique: Quand la compétence et le dévouement du Colonel Adama Diatigui Diarra suscitent admiration

Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a été honoré, le week-end …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils