lundi 17 mai 2021
Accueil | Important | Attaque dans le centre du pays : Cinq Soldats maliens «portés disparus»

Attaque dans le centre du pays : Cinq Soldats maliens «portés disparus»

L’armée malienne a encore été victime d’une violente attaque dans la Région de Mopti, au centre du pays. Ils sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés suivie d’un accrochage. A l’issue de l’attaque, revendiquée par Ançar Dine, il y aurait 5 militaires maliens devenus introuvables.

Tout a commencé par une embuscade tendue par des hommes armés à un convoi militaire malien qui quittait Ségou pour Téninkou. L’embuscade qu’a été suivie d’un accrochage s’est déroulée entre Diafarébé et Téninkou, une localité située dans la Région de Mopti. Selon une source jointe par le Studio Tamani, les événements ont commencé le dimanche vers 17 heures et se sont poursuivis jusqu’au lundi dernier dans l’après-midi.

Un renfort a été dépêché sur les lieux. Selon nos informations, en plus des cinq soldats maliens portés disparus, l’attaque aurait également causé d’importants dégâts matériels. Et, vu que le lieu de l’embuscade se situait entre une forêt et un fleuve, de sources policières parlent d’une probable noyade des militaires qui sont restés sans nouvelle.

Au moment de mettre sur papier cet article, le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, à travers un communiqué, a fait état d’un blessé, de cinq portés disparus, d’un véhicule calciné et de quatre autres perdus. Selon le Ministre, des actions sont en cours pour retrouver les disparus.

Ces événements qui interviennent ainsi prouvent à suffisance que le pays est toujours à un moment d’instabilité dans le Nord et le centre où les attaques meurtrières ne se font plus rares.

Adama A. Haïdara  : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Exigence d’un « calendrier électoral définitif » : Washington déjoue le plan funeste des putschistes

  Les États-Unis exigent des autorités de la Transition malienne « un calendrier définitif confirmant les …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils