mercredi 28 septembre 2022
Accueil | Politique | Assises nationales: Le temps des grandes questions   

Assises nationales: Le temps des grandes questions   

 

Prévues pour la fin de décembre 2021, les assises nationales pour la refondation de la nation malienne sont pour l’heure considérées comme étant une étape décisive dans la rectification des dérives. Elles sont donc attendues comme le temps des grandes questions de l’État.  

C’est une étape qui s’inscrira dans un cadre hautement stratégique. Une démarche importante pour les autorités transitoires d’obtenir ce qu’elles cherchent comme politique afin d’assoir les vraies bases de la refondation, du changement qu’espèrent tous les Maliens en ces temps-ci. Lors de la cérémonie solennelle qui s’est tenue dans la salle des banquets du Palais de Koulouba ce mardi 26 octobre 2021, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a pointé les maux qui minent dangereusement l’État du Mali ainsi que notre société et qui ont occasionné la situation complexe actuelle. C’est pourquoi des mesures doivent être prises pour mener à bien cette mission par les assises nationales de la refondation. Des solutions qui doivent être apportées, puis appliquées comme étant des solutions endogènes et durables. C’est ainsi que le colonel Assimi Goïta a décidé de donner la parole au peuple malien afin de déterminer son avenir et les voies et moyens pour y parvenir. « C’est tout l’esprit et l’objectif des Assises proposées par le gouvernement dans son Plan d’action validé par le Conseil national de Transition », a justifié le président Assimi Goïta dans son intervention. Ce sera donc le temps des grandes questions de l’État malien. C’est pourquoi des responsables ont été missionnés pour mener ce travail : les 19 personnalités ayant été choisies par  le décret n° 2021-0730/PT-RM du 16 octobre 2021 pour constituer le Panel des Assises nationales de la refondation. Le chef de ce panel estime qu’ils ont répondu de bonne foi à l’appel de la nation avec la ferme conviction « de faire notre part par une contribution de qualité au processus de refondation qui s’annonce comme une nécessité absolue pour notre pays », a souligné l’ancien chef de la diplomatie malienne, Zeïni Moulaye, qui espère que le peuple tout entier répondra à cet appel afin que, dans un élan solidaire exceptionnel, « nous renversions radicalement l’image que le Mali offre aux Maliens et au reste du monde ». Ainsi, ces assises nationales permettront à notre nation d’ériger ses nouvelles bases.

À suivre…

Moriba DIAWARA  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

OPÉRATIONNALISATION DU RAMU: La CANAM à pied d’œuvre pour s’enrichir des meilleures expériences d’ailleurs  

  La Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM) est à pied d’œuvre pour l’opérationnalisation du Régime …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils