lundi 23 mai 2022
Accueil | Politique | Assises Nationales de Refondation: Un nouveau chronogramme dévoilé   

Assises Nationales de Refondation: Un nouveau chronogramme dévoilé   

 

 

 À travers deux communiqués, les autorités de la transition ont annoncé les dates des différentes étapes des Assises Nationales de la Refondation. Celles-ci débutent le samedi prochain et la phase nationale est fixée du 27 au 30 décembre 2021.   

Après le report, les autorités de la transition ont enfin dévoilé le chronogramme des Assises Nationales de la Refondation (ANR). Le grand rendez-vous inter-malien aura finalement lieu. Les Maliennes et Maliens sont invités à y prendre part. Pour le président du panel des Assises Nationales de Refondation, Zeïni Moulaye, la date de la phase nationale est prévue du 27 au 30 décembre 2021. ‘’ Le niveau régional et du district de Bamako débute du 22 au 23 ; les représentations diplomatiques et consulaires du Mali à l’intention des Maliens établis à l’extérieur et des Maliens réfugiés commencent du 18 au 19 décembre’’, a mentionné le président du panel des Assises Nationales de Refondation, qui ajoute que pour les cercles et les communes de Bamako ainsi que des populations déplacées, ce serait du 18 au 19 décembre tandis que les communes de l’intérieur vont ouvrir ce dialogue historique le 11 au 12 décembre prochain. Toujours pour le président du panel, qui remercie toutes les forces vives de la Nation pour leur disponibilité et les contributions de qualité fournies pendant la phase préparatoire des Assises Nationales de la Refondation, «Il invite à se mobiliser et à participer de manière massive et constructive aux débats pour répondre aux ambitions légitimes du peuple malien et bâtir un avenir meilleur pour notre pays’’, a-t-il souhaité pour une réussite totale ces Assises Nationales de Refondation. Il continue en disant que dans le cadre de la tenue des Assises Nationales de Refondation de l’État prévue du 11 au 30 décembre 2021, il a l’honneur de bien vouloir assurer les Maliens de l’assistance telle que décrite dans les TDR et qui stipulent que « les assises administratives, locales, régionales et celles du district de Bamako, les chefs des services subrégionaux, régionaux et nationaux ainsi que les responsables des missions diplomatiques et consulaires du Mali à l’extérieur, assureront la facilitation et l’encadrement logistique des travaux, invite dans cet esprit de bien vouloir prendre les dispositions nécessaires au niveau des gouverneurs, préfets et sous-préfets pour la désignation d’un point focal représentant la commission nationale dans chaque commune, cercle et région’’, a-t-il dit ,et poursuit que le point focal doit être choisi parmi les notabilités du lieu, civil, militaires à la retraite ou autres, pouvant fédérer toutes les sensibilités jouissant du respect et de la considération de la population.

Pendant que les autorités foncent pour la tenue des Assises Nationales de Refondation, le cadre d’échanges des partis politiques et plusieurs formations politiques décident de boycotter cette rencontre nationale. Pour eux, c’est une rencontre de trop, donc les autorités de la transition doivent se ressaisir. Malgré que le président de la transition, le colonel Assimi Goïta,  a fait de son mieux afin que toutes les Maliennes et tous les Maliens puissent participer à ce dialogue national, ces formations maintiennent leur boycott.

  1. Sanogo   LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

 FORCE CONJOINTE DE LA CEDEAO: Le Mali est-il prêt à vivre en vase clos ?

    ‘’Lundi 16 mars 2020, s’est  tenue à Niamey une  réunion conjointe UA-CEDEAO-G5-Sahel sur le déploiement …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils