jeudi 5 août 2021
Accueil | Important | ASECNA : La rencontre de Bamako désigne Mohamed Moussa comme le nouveau directeur général

ASECNA : La rencontre de Bamako désigne Mohamed Moussa comme le nouveau directeur général

L’hôtel Radisson de Bamako a servi de cadre, le vendredi 11 novembre, à la tenue de la 60ème réunion extraordinaire du comité des ministres de l’Agence pour la Sécurité de la navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar(ASECNA). L’objectif de ces assises était consacré exclusivement à la désignation d’un nouveau directeur pour prendre les rênes de l’ASECNA à partir de janvier 2017 à la place d’Amadou Ousmane Guitteye, Directeur Général en exercice dont le mandat est arrivé à terme. A la fin des travaux, c’est le nigérien Mohamed Moussa qui fut nommé nouveau DG de l’ASECNA.

La cérémonie d’ouverture de cet évènement était présidée par le Premier ministre Modibo Keïta qui avait, à ses cotés, Mme le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop et Amadou Ousmane Guitteye, Directeur Général sortant de l’ASECNA. On notait aussi la présence de plusieurs membres du gouvernement et de leurs homologues des Etats membres de L’ASECNA, ainsi que des ambassadeurs et des représentants des organisations interafricaines et internationales présents au Mali.
Un géant dans le développement du secteur aéronautique
Créée en 1959 à Saint-Louis du Sénégal et ayant son siège à Dakar, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) regroupe 18 pays. Elle a pour missions, entre autres, d’assurer les services qui garantissent la sécurité des vols dans l’espace aérien à sa charge, de gérer et d’entretenir toute exploitation d’utilité aéronautique ou métrologique à la demande des Etats membres.
Deux interventions ont marqué l’ouverture de cette rencontre de Bamako, qui avait un seul ordre du jour : échanges sur les dossiers de candidature soumis à l’appréciation du comité des ministres de l’ASECNA.
Premier à prendre la parole, le président du comité des ministres de l’ASECNA, Alain Edgard Mebe Ngo’o, le ministre camerounais des Transports, a tout d’abord tenu au nom de l’ensemble des membres du comité qu’il préside a témoigné sa profonde gratitude au président de la République du Mali, Son Excellence, Ibrahim Boubacar Keïta, d’avoir accepté que Bamako abrite ces assises.
Il poursuit, déclarant qu’au regard de l’importance stratégique de l’ASECNA pour nos Etats respectifs, cette session revêt un intérêt particulier. « A ce titre, notre comité a la responsabilité, en tant qu’instance suprême d’orientation, de doter l’agence d’un directeur générale pétri de compétence et de solides capacités managériales pour renforcer et pérenniser cette institution ».
Pour cela, toujours selon le ministre, les dossiers de candidatures soumis à l’appréciation du comité des ministres, seront examinés avec la plus grande rigueur, examens qui seront suivis de l’exposé de chaque candidat.
Il a tenu à préciser qu’à chacune des étapes du processus de sélection, le profil professionnel, les capacités de management, la vision et l’ambition de chaque postulant seront auscultées avec soin.
Sur un tout autre plan, le président du conseil des ministres des Etats membres de l’ASECNA, a expliqué que cette agence commune est le véritable bras technique et séculier des Etats pour le développement des transports aériens et qu’elle assiste les services techniques nationaux d’aviation civile en matière de formation et de renforcement des compétences et surtout, qu’elle réalise d’importants investissements permettant aux Etats de se conformer à la règlementation internationale dans le domaine de la navigation aérienne.
Concernant le plan d’orientation stratégique adopté par le comité en juillet 2011 à Ndjamena, le président Alain Edgard Mebe Ngo’o, soulignera que l’ASECNA a investi plus de 140 milliards de FCFA dans ces centres opérationnels, pour renforcer ses performances, garantir ainsi une sécurité de la navigation aérienne dans notre espace.
Des projets phares exécutés en Afrique
S’agissant des projets phares exécutés dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique, le ministre Ngo’o est revenu entre autres sur la construction des centrales électriques, la densification des aides à la navigation, l’installation des radars et la mise en œuvre des moyens de surveillance dépendantes automatiques pour la visualisation du trafic aérien. S’y ajoutent la création d’un centre d’excellence pour la mise en œuvre des procédures d’approche et d’atterrissage basées sur les performances et la mise en œuvre de la gestion de la maintenance assistée par ordinateurs ainsi que l’acquisition de tours mobiles, la densification, l’extension et la sécurisation de la couverture satellite complète de l’espace aérien continental en très hautes fréquences.
A ces investissements physiques, selon lui, il faudra ajouter la formation de plusieurs cadres compétents dans les 3 écoles de l’agence, déployés principalement dans les administrations nationales d’aviation civile, les compagnies aériennes et les sociétés de gestion aéroportuaire.
Pour conclure, Alain Edgard Mebe, a rendu un vibrant hommage à monsieur Jean-François Thibault et Amadou Ousmane Guitteye, respectivement président du conseil d’administration et directeur général de l’ASECNA pour tous les efforts consentis dans le cadre de la modernisation de l’Agence.
«Quand un pays ou une organisation manque de ressources matérielles, financières l’espoir est permis, mais quand il manque de ressources personnelles compétentes l’horizon est irrémédiablement bouché » déclarera Modibo Keïta, le Premier ministre du Mali comme pour souligner que la personne ou la personnalité qui pourra jouir de la confiance de ce comité d’experts de sélection des candidatures devra être un visionnaire : « Ce visionnaire qui aura la possibilité non pas de percer le secret mais de deviner et de sentir les difficultés à venir. » Il conclut, émettant le vœu que ce visionnaire ait les qualités communes de l’entrepreneur, et du contrôleur.
Avant de déclarer ouverts les travaux des présentes assises, Modibo Keïta a remercié, le président du comité des ministres pour l’ensemble des réalisations faites par l’ASECNA au profit du Mali.
A signaler, qu’à l’issue des travaux le choix fut porté sur le nigérien Mohamed Moussa de conduire les rênes de l’ASECNA.
Par Moïse Keïta

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Retrait de Barkhane au Mali: Les populations de Tombouctou, Kidal et Tessalit se réjouissent

  Certains habitants de Tombouctou, Kidal et Tessalit se réjouissent de la fermeture annoncée des …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils