samedi 1 octobre 2022
Accueil | Politique | ARCANE POLITIQUE : Diarrassouba et Marimatian sur le point de porter la candidature du Colonel Assimi ?  

ARCANE POLITIQUE : Diarrassouba et Marimatian sur le point de porter la candidature du Colonel Assimi ?  

 

Selon une source, deux formations politiques, pas des moindres, sont sur le point de porter la candidature de l’actuel président de la transition, Colonel Assimi Goïta à qui l’on demande de démissionner de l’armée afin d’être le porte-étendard pour la prochaine élection présidentielle.  

“Il nous est revenu d’apprendre de sources dignes de confiance, que Mr Mamadou Diarrassouba du RPM et Mr Marimatian Diarra de l’ADEMA sont dans la manœuvre au sein de leurs formations politiques pour que le Colonel Assimi Goita démissionne de l’armée pour être leur candidat commun en vue de la prochaine élection présidentielle au Mali’’, a laissé sur sa page Facebook, l’ancien ambassadeur de la France au Mali, Nicoclas Normand.

Selon lui, pour ce faire, ils comptent lancer une plateforme regroupant d’autres partis politiques, des associations et des acteurs de la société civile. Plusieurs sources évoquaient un problème de candidat capable de garantir aux autorités actuelles une tranquillité. Cependant, dans la charte, il est stipulé clairement que le président, le vice-président et le Premier ministre ne doivent en aucun cas se présenter comme candidat. Et aucune autre disposition n’interdit au président une fois démissionnaire de ne pas devenir candidat.
Mais la question qui se pose est de savoir si le colonel Assimi Goïta peut prendre ce risque avec la classe politique qui dispose de mille équations pour se débarrasser d’un adversaire aussi gênant qui depuis sa prise de pouvoir a mis les politiques sur le carreau.

L’autre aspect à ne pas négliger est sans nul doute l’expérience du Général Moussa Singo Coulibaly. Le treillis est sacré, quoi qu’on dise, et Assimi Goïta peut mieux l’expliquer. La popularité dont joui les autorités est au nom de cette tenue. Que nul ne soit surpris qu’après l’avoir enlevé, il soit irréversible de se trouver comme un simple citoyen et même plus ordinaire sans soutien aucun.

Par ailleurs, en cette période de crise, il vaut mieux prendre des informations avec les pincettes surtout que celle-ci est tenue par un ressortissant d’un pays à la recherche d’une stratégie de communication à effet contraire sur Bamako.

Nous y reviendrons…

Kevin KADOASSO  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

OPÉRATIONNALISATION DU RAMU: La CANAM à pied d’œuvre pour s’enrichir des meilleures expériences d’ailleurs  

  La Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM) est à pied d’œuvre pour l’opérationnalisation du Régime …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils