mardi 3 août 2021
Accueil | Education |  Après la Rentrée : les établissements réclament plus !

 Après la Rentrée : les établissements réclament plus !

En quelques jours, soit 48 heures de la reprise des activités pédagogiques dans notre pays, certains établissements déclarent une fois de plus des matériels de protection contre le covid19 dans leurs structures scolaires.

 

En effet, toutes les activités pédagogiques se sont débutés dans notre pays depuis lundi dernier. Comme ceci a été conseillé par les plus hautes autorités, beaucoup de démarches ont été entamées au cours de cette reprise dès le matin. Particulièrement, le port des masques, les gels, les lavages des mains ont été observés. La dispensions de cours de modèle par niveau d’enseignement ont été aussi inscrits dans le programme. Ainsi, les travaux se sont débuté sur le covid19 et son impact sur notre bien-être. Le constat nous a amenés dans le lycée BAMINATA Coulibaly dans la C6 du district de Bamako. Le ministre de l’Éducation nationale a également fait une visite de courtoisie dans certaines Écoles de la rive gauche pour souhaiter la bonne reprise des cours afin d’encourager les conditions de travail des enseignants dans cette atmosphère. Des matériels de protection ont été partagés dans certains établissements afin de garantir toute sa confiance pour la réussite de cette année scolaire. En outre, certaines structures scolaires réclament une fois de plus, des matériels sanitaires dans leurs activités. Ainsi, le renforcement des efforts du gouvernement de la transition et les acteurs de l’éducation relative aux matériels de protection contre le covid19 dans des structures en insuffisance seraient à nouveau un moyen plus actif pour rassurer les parents d’élèves, mais aussi, faciliter la tâche aux enseignants dans leur démarche afin d’éviter les lacunes de l’an passé sur les activités pédagogiques dans notre pays tant que la maladie à coronavirus continue sa menace sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, le gouvernement interpelle la population à la vigilance, malgré le cas réduit. Pour faciliter la tâche ou protéger les enfants, il est avantageux que chacun s’engage dans ce climat d’incertitude sur le plan financier ou matériel. Aider les enfants de se protéger contre le covid19, renforcer les capacités relatives à l’assainissement des écoles pour assurer la sécurité sanitaire afin de passer une année scolaire apaisée et réussite est l’espoir de tous.

 

Lassana Sow, stagiaire

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Éducation supérieure: Le SNESUP dépose un préavis de grève de 48h   

  À travers un communiqué publié sur la page Facebook de SNESUP, le Syndicat National de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils