lundi 10 mai 2021
Accueil | Politique | Annoncé candidat en 2022 sur les réseaux sociaux: Choguel Kokalla Maïga  “dément formellement cette allégation’’

Annoncé candidat en 2022 sur les réseaux sociaux: Choguel Kokalla Maïga  “dément formellement cette allégation’’

 Depuis un moment, un message circule sur la toile faisant étant d’une candidature du porte-parole du mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) au nom dudit mouvement pour les élections présidentielles en 2022. Une information que l’intéressé a démentie.  

Il m’a été donné de constater que des individus mal intentionnés, pour des objectifs inavoués, dans le seul but de saboter le noble combat que le peuple mène et de nuire à l’unité qui prévaut et qui a toujours prévalu au sein du M5 RFP, annoncent sur les réseaux sociaux que je serai le candidat du M5 RFP aux élections Présidentielles de 2022’’, a laissé Choguel Maïga sur sa page Facebook, en réponse à ces messages qu’il a qualifiés d’“allégation’’.

“Je tiens, à travers ces quelques lignes, à démentir formellement cette allégation et affirmer par la même occasion que ni moi-même ni aucun autre responsable ou militant du M5 RFP n’a à ce jour, été désigné candidat aux élections Présidentielles 2022’’, a-t-il poursuivi. Avant de se moquer de ces individus qui se livrent à cette pratique : “Ceux qui pensent ainsi mettre dos à dos les responsables du M5 RFP, et nuire à ma personne se trompent de combat.’’

Le Président du Comité stratégique du M5-RFP estime que ce n’est pas l’heure pour parler de la candidature lorsque le pays est dans l’impasse. “Pour moi, l’heure est plutôt à la RECTIFICATION de la trajectoire de la Transition, pour faire aboutir le juste et noble combat du peuple malien, portée par le M5-RFP sous la direction politique de son Comité stratégique’’, a laissé entendre le patron du mouvement qui a eu raison de l’ancien régime du Président IBK.

Bourama Kéïta LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Rappel de 34 conseillers dans des Ambassades et Consulats vers Bamako: Vers une militarisation des missions diplomatiques ?

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zéyni Moulaye est en train …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils