lundi 6 décembre 2021
Accueil | Important | Al Faqi condamné à 9 ans de prison ferme : C’est le verdict donné par La Haye

Al Faqi condamné à 9 ans de prison ferme : C’est le verdict donné par La Haye

Le verdict du procès du djihadiste Ahmed al-Faqi al-Mahadi est tombé hier mardi 27 septembre 2016. Il a été condamné à 9 ans de prison ferme, une peine que les juges considèrent adéquate entre la gravité du crime et les circonstances atténuantes retenues en ses faveurs.

Ahmed al-Faqi al-Mahadi a été reconnu coupable, le mardi dernier, de la destruction des mausolées et d’une mosquée à Tombouctou en 2012. C’était au moment où la ville était aux mains d’Ansar Dine et d’Al-Qaïda au Maghreb islamique.

Comme l’a été rappelé à la Cour pénale internationale, il a été condamné pour un crime grave. Parce que les lieux n’étaient pas des objectifs militaires et ont été détruits pour leur dimension religieuse. Ces bâtiments détruits qui sont les mausolées et la porte de la mosquée de Sidi Yahia étaient classés au patrimoine mondial, leur destruction est, donc, dommageable non seulement pour la population de Tombouctou et le reste des Maliens mais aussi pour l’ensemble de l’humanité.

La Cour a condamné Al-Faqi pour le rôle essentiel qu’il a joué et le fait qu’il était en lien direct avec les leaders terroristes. Il a planifié, exécuté, participé et justifié ces destructions.

Par ailleurs, cinq circonstances atténuantes ont été prises en compte pour l’accusé: son admission de culpabilité,  sa coopération avec l’accusation, ses remords exprimés en début de procès lorsqu’il avait présenté ses excuses et lancé un appel à ne pas se livrer aux mêmes actes et en offrant de rembourser le coût d’une porte détruite sur le site de la mosquée, sa réticence initiale à détruire les mausolées lorsqu’il avait été consulté par Abou Zéïd et sa bonne conduite depuis sa détention.

L’entente intervenue entre le Bureau du Procureur et l’Accusé qui prévoyait que si ce dernier plaide coupable, le Procureur pourrait requérir une peine de 9 à 11 ans de prison est ainsi honorée. Ahmed Al-Faqi al-Mahadi est condamné à 9 ans de prison ferme et aucune partie ne va donc faire appel.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

 Contre la mauvaise gestion: Les jeunes de Kidal dénoncent leur gouverneur     

  Depuis quelques jours, des messages WhatsApps des leaders de la jeunesse et des femmes …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils