samedi 7 décembre 2019
Accueil | Nos régions | Africa Green Tech électrifie Dalakana dans la commune du Mandé

Africa Green Tech électrifie Dalakana dans la commune du Mandé

Le lundi 25 novembre 2019 restera une journée mémorable pour les populations du Mandé en général et celles du village de Dalakana en particulier, car c’est ce jour que la lumière a jailli pour la première fois dans ce village grâce à la société allemande Green Tech. La cérémonie de coupure du ruban symbolique a regroupé en plus des premiers responsables de la société, le nouvel Ambassadeur de l’Allemagne au Mali, le représentant du Ministre de l’énergie et de l’eau, les partenaires de Green Tech comme l’AMADER, ainsi qu’une foule très nombreuse venue de tous les villages du Mandé. Il y avait pas que les ressortissants de la commune du Mandé, les maires des communes de Sikasso et Koulikoro sont venus témoigner de leur solidarité et de l’intérêt qu’ils accordent à ce genre de projet pour leurs localités.  Toutes les interventions ont été accès sur l’utilité de ce projet qui impactera la vie des citoyens, du chef de village, grand bénéficiaire, et grâce à la détermination duquel le projet a été une réalité, à l’Ambassadeur en passant par le PDG, tous ont demandé aux populations de faire bon usage de cet outil et surtout de s’acquitter de leurs obligations pour permettre à d’autres villages d’en bénéficier. Selon le porte-parole du PDG, Oumar Maiga, la société ambitionnait d’électrifier une cinquantaine de villages et qu’elle est déjà à plus de vingt. Le clou de la cérémonie a été la remise des matériels au centre de santé de Dalakana et une visite guidée pour expliquer toutes les prouesses du précieux outil que le village de Dalakana vient de bénéficier. Une plateforme multidimensionnelle avec la production d’électricité, un système de Wifi et un traitement d’eau potable.

INFO SEPT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Gao: Les autorités intérimaires défendent leur bilan, la jeunesse conteste

    Trente-cinq projets de développement auraient été réalisés à Gao par les autorités intérimaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils