mardi 5 juillet 2022
Accueil | Politique | Abdine Sangaré, Secrétaire Général de Yelema : «La démocratie malienne est une parodie»

Abdine Sangaré, Secrétaire Général de Yelema : «La démocratie malienne est une parodie»

Représentant son Président, Moussa Mara, à la cérémonie de lancement des activités de la nouvelle coordination des jeunes du parti, Abdine Sangaré, Secrétaire Général de Yelema, n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer ce qu’il a appelé «une parodie de démocratie».

Ils étaient tous là. Le 5e Vice-président du parti, le Secrétaire politique, le Président de la coordination des jeunes, les élus et conseillers du parti, les Responsables communaux et  de nombreux jeunes du parti. C’est devant ce beau monde qui représente le gratin du parti que son Secrétaire Général a tenu un discours «salé» à l’endroit du régime. Il urge, selon lui, d’apporter maintenant et tout de suite un changement dans l’environnement politique malien qui, tel qu’il se présente actuellement, n’est, certes, pas une utopie ; mais, «une difficile ambition».
«Je ne vous apprend rien… en vous disant que la démocratie malienne est une parodie de démocratie», a-t-il dit sèchement sous des ovations et des cris d’approbation de la part de nombreux militants et sympathisants du partis présents. Pour lui, le Mali perd ses valeurs et se retrouve aujourd’hui «déshabillé et décrépit».  Il regrette  que les termes «détestés» à l’avènement de la démocratie en 91 qui étaient : le népotisme, l’affairisme, la corruption soient aujourd’hui d’actualité.  Le constat que l’environnement politique soit caractérisé par l’individualisme, l’intérêt personnel, l’égocentrisme lui coupe le sommeil. Mais, s’il y a bien une chose qui lui donne de l’urticaire, c’est de savoir que « les multimilliardaires de notre pays sont des fonctionnaires en grande partie alors que le taux de chômage ne cesse de grimper ».
Enfin, il a demandé à la jeunesse de son parti de chercher à connaître l’Histoire de la démocratie malienne pour adopter le bon comportement afin de revigorer le Mali gage, selon lui, d’une sortie de l’ornière.
Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

21ÈME ANNIVERSAIRE DU RPM EN COMMUNE VI :  Bocari Tréta veut-t-il réellement sauver sa peau ?

  Après avoir vu sa chance réduite au niveau de la justice, Dr Bocary Tréta …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils