mardi 22 juin 2021
Accueil | Politique | 8ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA MUTUELLE DE LA PROTECTION CIVILE

8ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA MUTUELLE DE LA PROTECTION CIVILE

Les administrateurs de la Mutuelle de la Protection Civile (MUPROTEC) ont tenu, le samedi 25 février 2017 dans la salle de réunion de la Direction de la protection civile, sa 8ème Assemblée Générale. La cérémonie d’ouverture présidée par le médecin commandant, Fanékè Dembélé, président de la MUPROTEC a eu lieu en présence du colonel Seydou Doumbia, Directeur Général de la protection civile ainsi que des administrateurs. Les points inscrits à l’ordre du jour de cette 8ème Assemblée Générale portaient entre autres sur : la présentation et l’adoption du bilan des activités 2016 ainsi que le bilan financier; la présentation et l’adoption du rapport de la commission de contrôle et du programme d’activités en plus de la présentation et l’adoption du projet de budget 2017. Aux dires du président de la MUPROTEC, Fanékè Dembélé, courant 2017, les administrateurs de la mutuelle veulent contribuer à faire pleinement de la MUPROTEC un mouvement ouvert sur les besoins sociaux de nos adhérents, à savoir : un projet majeur d’habitant prenant en compte les pouvoirs d’achats. Cela est en cours d’examen par le conseil d’administration en partenariat avec la BMS sa et la SOPROMAC, qui a abouti à des maisons économiques ou des prêts pour des nouvelles constructions ou l’achèvement des constructions en cours sur les parcelles avec FT, permis d’occuper ou la lettre d’attribution authentique et le rehaussement de la cotisation à 5 000 f cfa ainsi que le taux des prestations à 1 500 000f cfa. Ce dernier a fait l’objet d’une étude de faisabilité engagée par le conseil d’administration auprès de l’union technique de la mutuelle. Au titre des recettes, dira M. Dembélé, la mutuelle a pu recouvrer 70 millions 176 mille 250 f cfa sur une prévision de 58 500 000 f cfa, soit un excédent de 20%. La cotisation est de 58 millions 168 mille f cfa, soit 118% des prévisions. Ce résultat est obtenu grâce au recrutement et à l’offre des adhérents. Les dépenses s’élèvent à 10 millions 378 mille f cfa, soit 80% des prévisions dont 48% pour les indemnités de décès. Au titre de prestations pour des fêtes religieuses, 1938 adhérents ont bénéficié chacun d’un prêt de la mutuelle d’une valeur qui était de 75 000 mais qui a été rehaussé à 100 000 f cfa remboursable sur 3 mois. Pour terminer, le président de la MUPROTEC n’a pas manqué de souligner les difficultés que son organisation rencontre, à savoir le problème de recouvrement des cotisations.
lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Après plusieurs mois de lutte: Le M5 se transforme en cheville ouvrière de la Transition

L’histoire retiendra que le M5 a donné le ton pour l’obtention de la démission de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils