lundi 6 décembre 2021
Accueil | Votre opinion | 6e congrès ordinaire de l’Adema-PASJ: Quand les militants font éviter au Parti le syndrome URD !  

6e congrès ordinaire de l’Adema-PASJ: Quand les militants font éviter au Parti le syndrome URD !  

 

Le plan Seydou Coulibaly déjoué !  

 

Les délégués au 6e congrès historique de Adema-PASJ qui se tient à une étape charnière de la vie de notre pays, ont  décidé de redorer  le blason de l’Adema originelle pour faire honneur à la mémoire des martyrs du militantisme qui ont donné leur vie pour que vivent les fondamentaux de la démocratie au Mali. Les délégués ont  réussi à déjouer le gros piège sournois  qui voulait qu’on enlève le verrou, la digue contre les vacanciers, des 5 années de militantisme pour prétendre à l’investiture du parti à l’élection présidentielle. Après un long et difficile débat, la raison a enfin prévalu, il est maintenu contre la position farouche des relais de Seydou Coulibaly. Une dérogation à cela ne peut être donnée que par un Congrès. Donc, si un Seydou ou quelqu’un d’autre veut faire comme Igor ou Boubou à l’URD, il devra réussir la prouesse improbable d’organiser selon nos textes un congrès extraordinaire à sa cause, ce qui n’est  pas évident en ce moment. Sa seule chance sur laquelle il doit travailler, serait que le candidat de l’Adema n’arrive pas au deuxième tour et que lui, il y soit dans cette hypothèse probable, un soutien possible lui serait acquis, vu le nombre de ses supporters milliardaires dans le parti.

Mais attendons de voir le visage du nouveau Comité Exécutif pour continuer l’analyse.

Ousmane BAMBA, Délégué de la Commune VI au Congrès  

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Les dix pays africains les plus endettés fin 2021

    Certains pays africains connaissent un niveau d’endettement particulièrement élevé, et qui devrait même …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils