mercredi 24 février 2021
Accueil | Votre opinion | 22 septembre, date anniversaire : Les Maliens se prononcent

22 septembre, date anniversaire : Les Maliens se prononcent

22 septembre 1960-22 septembre 2017, notre pays a 57 ans d’Indépendance. Des Maliens s’expriment.

Mamadou Diawara, ex-militaire malien: «De l’Indépendance à nos jours, notre pays a reconnu une régression totale. Parce que le Mali est tombé dans un piège où on ne peut pas nous sortir maintenant. Les Maliens doivent toujours garder le calme. Si on accepte de dialoguer cela va nous avancer ; mais, dans le cas contraire, ça sera la régression totale. Les évènements politiques de cette année font que le Mali n’arrive pas à sortir de la crise. La seule garantie que nous pouvons avoir aujourd’hui au Mali est l’organisation du Peuple pour défendre la patrie».

Mouda Dembélé, Enseignant à la retraite : «Nous sommes très enchantés avec le 57e anniversaire de l’Indépendance du Mali. Nous souhaitons une indépendance totale du Mali sur le cœur de tous les Maliens, nous prions Dieu pour qu’il aide IBK et son Gouvernement avec tous les Maliens de retrouver la paix. Nous sommes ravis de fêter et de souhaiter une bonne fête à tous les enfants, les femmes et les hommes de ce pays. Il est temps qu’on progresse et je lance un appel aux camarades du Nord, les gens qui ont pris les armes de penser à Dieu ; car, il n’a jamais dit de tuer son prochain. Je dis au Président de dialoguer avec Iyad Ag Ghali pour une paix définitive».

Sirama Diarra, Militaire à la retraite : «Je ne vois pas de l’importance de fêter ce 22 septembre parce que cela n’a pas de but. Notre pays ne nous appartient plus alors le fait de fêter l’Indépendant est synonyme de gaspillage. Nous avons déjà dépassé ce stade ; car, si nous avons notre Indépendance réellement on n’allait pas vivre de ce qu’on est en train de vivre actuellement puisqu’aujourd’hui ce Mali ne nous n’appartient pas. Nous sommes dans le pétrin et ce qu’on ne voit pas dans les autres pays c’est ça qui se produit ici au Mali. …».

Fatoumata Bintou Tounkara et Mariam Sissoko, Stagiaires

Rédaction

Voir aussi

Enfin le Mali libéré. OUF !: Dieu merci le Mali se retrouve

Le génie malien, une fois encore, donne la preuve qu’il existe et que grâce à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils