dimanche 13 juin 2021
Accueil | Politique | Visite du médiateur Goodluck au Mali: Après huit mois de la Transition !

Visite du médiateur Goodluck au Mali: Après huit mois de la Transition !

Comme prévu dans la feuille de route, un suivi de la situation évolutive de la Transition, le médiateur, devenu un Malien à cause de ses nombreuses visites sur le sol malien était venu s’imprégner des avancées de la Transition.
Durant quelques jours, l’ancien président Nigérian a rendu visite aux acteurs en commençant par le Premier Ministre avec qui il s’est entretenu et qui lui a fait l’inventaire des avancées de la Transition, notamment la mise en place du programme d’Action du gouvernement (avec l’établissement d’un chronogramme pour les élections générales) et de la commission d’orientation, après celle des institutions de la Transition.
Le médiateur a félicité le gouvernement à travers le Premier Ministre pour les efforts consentis pour la réussite de la Transition. Après, il s’est rendu chez l’Imam Mahmoud Dicko puis le Chérif du Banconi et le cardinal. Mais il semble que les contenus de leurs rencontres sont restés dans le secret, même ceux constituant également des forces qui peuvent permettre à cette Transition de s’acheminer vers sa fin et de poser les bases d’un changement pour le Mali nouveau dont tout le monde rêve.
Sa visite a précédé une rencontre entre le M-5 RFP et le président de la Transition Bah N’Daw, qui avait formulé des recommandations au président surtout en parlant de réunification de la Transition.
En tout cas, le médiateur a constaté les avancées de la Transition et retournera sans doute avec une bonne image de cette Transition qui a déjà effectué huit mois sur les dix-huit qui lui ont été accordés. Cependant malgré ce qu’on veut nous faire croire, les militaires continuent avec les nominations des leurs à des postes de responsabilité que beaucoup estiment être occupés par des civils. Ainsi, le constat est que bon nombre de Maliens pensent que le pays retourne petit à petit dans un régime de démocratie alors qu’il n’en est rien dans son fonctionnement.
Comment mettre fin à la trêve ? Les autorités s’attendent réellement à quoi ? De toute évidence, il est impératif de devoir gérer les dossiers de UNTM, des surveillants de prison, et autres… Le M5-RFP, quant à lui, dans sa posture, a appelé à la rectification de la Transition.
À suivre
Lansine Coulibaly LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Transition au Mali: Vers le non-respect du délai par les militaires

Décidément, on voit les militaires venir. Les 9 mois restants ne sont pas tenables pour …

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils