samedi 6 mars 2021
Accueil | INTERVIEWS | Trois questions pour Malick Konaté, chargé de Communication du mouvement “Trop c’est trop” : «Il faut enlever des esprits que ce referendum pourra se tenir bientôt»

Trois questions pour Malick Konaté, chargé de Communication du mouvement “Trop c’est trop” : «Il faut enlever des esprits que ce referendum pourra se tenir bientôt»

Le mouvement “Trop c’est trop” a été le premier à organiser des manifestations contre la réforme constitutionnelle au lendemain du vote de la loi par l’Assemblée Nationale. Les deux premières marches organisées l’ont été par lui. Des marches qui ont été empêchées et réprimées par la police à la Bourse du Travail et au Monument de l’Indépendance. Ce mouvement est également membre fondateur de la plateforme “Antè An bana touche pas à ma constitution” qui a regroupé des centaines de milliers de Maliens, le samedi 17 juin, dans les rues de Bamako. 24 Heures après le report du référendum prononcé par le Gouvernement, nous avons demandé l’avis du Chargé à la Communication de ce mouvement, Malick Konaté. 

LE COMBAT: Qu’est-ce que ça vous fait aujourd’hui de savoir que le Gouvernement a finalement reculé?

Malick Konaté: Personnellement, j’ai un sentiment mitigé. Autant je suis content de cette décision autant je me demande si le report est la solution. Pour moi, le report ne résoudra pas les conditions sécuritaires du pays. Il faut, donc, enlever des esprits que ce referendum pourra se tenir bientôt. Cela passe par son annulation pure et simple.

 Donc, vous ne voulez pas de révision en somme?

 Nous ne sommes pas contre un référendum mais nous espérons que le Gouvernement prend le temps de résoudre les préoccupations des Maliens qui ont pour noms: expliquer le contenu du document aux  populations ; s’atteler à améliorer la sécurité du pays ; se préoccuper du retour des réfugiés et, enfin, respecter la séparation des pouvoirs dans le texte comme cela se fait dans toute bonne démocratie.

“Trop c’est trop” va, après cet épisode, va évoluer seul ou au sein de la plateforme?

Le Mouvement continuera à mener ses propres activités et évoluera dans la plateforme tant que les objectifs  seront les mêmes concernant le référendum. Et, après ce combat, le mouvement évoluera seul.

Propos recueillis par Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Entretien avec Pr Diakaridia Traoré, DG du CNIA : les productions de lait ont pu être améliorées de 2 litres chez les races locales jusqu’à 15 litres chez les croisées qui sont notre produit d’insémination

Un entretien nous a été accordé par Pr Diakaridia Traoré, Directeur Général du Centre d’Insémination Artificielle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils