mardi 30 novembre 2021
Accueil | Politique | Rapport de mise en accusation d’ATT : Influence politique sur un dossier judiciaire

Rapport de mise en accusation d’ATT : Influence politique sur un dossier judiciaire

C’est au lendemain du jugement renvoyé d’Amadou Haya Sanogo et ses co-accusés qui ont renversé le régime de l’ancien Président de la République démocratiquement élu, le Général Amadou Toumani Touré, que la commission ad hoc chargée d’étudier la demande de mise en accusation d’ATT a rendu son Rapport.  Ledit document, en tout cas pour l’instant, blanchi le célèbre locataire du huppé quartier les Almadies de Dakar.

 

Pour essayer de justifier  le coup d’Etat de 2012, le plus stupide de l’Histoire contemporaine du Mali, l’on a cherché et trouvé des prétextes. Des prétextes qui, aujourd’hui, peinent à être justifiés. ATT était accusé par le Procureur  Général d’avoir facilité l’installation des forces étrangères, ébranlé le moral des troupes et détruit l’outil de défense nationale. Dans son Rapport présenté à l’Assemblée Nationale, le mardi 13 décembre dernier, la Commission ad hoc chargée d’étudier la demande de mise en accusation d’ATT, après avoir procédé à des écoutes, estime que « les preuves sont insuffisantes au regard des exigences du code pénal ».  Le hic c’est que, d’après la commission, les personnes écoutées ont lavé ATT à grande eau. Tous ont mis en avant la détérioration de la situation sécuritaire du Nord avec l’arrivée des combattants de la Libye et la volonté de l’enfant de Soudou Baaba à y mettre fin. La conclusion de la commission est on ne peut plus clair sur l’innocence d’ATT de ce dont on l’accusait. «Il sera difficile, voire impossible, d’engager la responsabilité pénale du Président Amadou Toumani Touré pour les infractions de haute trahison qui lui sont reprochées» précise-t-on dans le Rapport.  La détermination même d’infraction de « haute trahison »  fait l’objet d’intenses débats entre les juristes ; car, n’étant pas expressément définie dans le code pénal malien.  C’est demain, vendredi 16 courant, que l’ex Président ATT, à l’issue des débats,  sera définitivement fixé sur son sort. Un sort connu d’avance. Les partis membres de l’opposition républicaine, rassemblés au sein du groupe parlementaire VRD,  n’ont de cesse, au cours de leurs nombreuses marches et manifestations, d’appeler au retour d’ATT au bercail. Un retour qui, selon eux, est un préalable à la résolution de la crise que traverse le pays. La même trompette a été embouchée par les mouvements de soutien au Président IBK lors de la célébration  du 24e anniversaire de l’avènement de l’ère démocratique  au Mali en  ces termes : «Dites à l’aîné d’aller chercher le petit frère ». «Dites au Mandé Massa d’aller chercher le Mandé Mori ». Ce dernier appel lancé le 26 mars  dernier et celui de l’opposition le 21 mai n’ont pas tardé à avoir un écho favorable du côté de Sebenincoro. Le 28 mai, à Baguineda,  IBK, en marge du lancement de la journée paysanne, une initiative d’ATT, dira : «Beaucoup de choses se disent sur nos relations ; mais, je sais qu’il n’y a ni intrigues, ni méchanceté entre nous. On se verra très bientôt ». Dès lors, les dés étaient pipés et le vin tiré.

Quand le premier Responsable de l’exécutif se mêle d’un travail judicaire  effectué par le parlement, la séparation des pouvoirs n’a plus droit de citée et l’objectivité qui caractérise toute enquête est mise à mal. Dès lors, on ne pouvait s’attendre à un autre résultat autre que celui présenté par la commission dite Ad hoc. La présentation du Rapport intervient à moins d’une semaine après le renvoi du procès de Haya et co-accusés.

Ironie du sort, ceux-là qui ont fait dévaler les flancs de la colline par l’ancien Président et SA Garde rapprochée sont devant la Cour d’assises pour répondre des accusations sur la disparition de bérets rouges. La roue de l’Histoire tourne.

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Insécurité grandissante au Mali: Le BIPREM brandit un carton jaune au Président Assimi Goïta  

    Monsieur le Président,   Le BIPREM FASOKO est une association apolitique de la …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils