mardi 26 octobre 2021
Accueil | Non classé | Rapatriement des Maliens de la Libye : 126 de nos compatriotes arrivés au bercail

Rapatriement des Maliens de la Libye : 126 de nos compatriotes arrivés au bercail

L’aéronef de Tripoli qui a atterri à l’Aéroport international Président Modibo Kéïta de Bamako-Sénou, le 21 juin dernier, vers les 22 Heures, avait, à son bord, 126 Maliens qui regagnaient le bercail. Composés d’hommes, de femmes et d’enfants, ils ont été accueillis par le Chef de Cabinet du Département des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine en présence d’un Représentant  de l’OIM.

Dans ces derniers mois, le Gouvernement malien, en partenariat avec l’OIM, a affiché sa bonne  volonté de faire rentrer  tous les Maliens de l’extérieur désirant regagner le bercail, surtout ceux de la Libye. Cela, dans le respect des normes requises. C’est ce processus qui suit son cours normal depuis un certain temps dans notre pays.

Ainsi, aux dernières nouvelles, un contingent de Maliens de la Libye a été accueilli à l’Aéroport international Président Modibo Kéïta DE Bamako-Sénou sous les observations du Chef de Cabinet, Représentant le Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine avec l’OIM. Après l’accueil fraternel, nos compatriotes ont été réceptionnés  par les services de la protection civile pour une courte durée. Face à la presse, le Représentant du Ministre des Maliens de l’Extérieur a laissé entendre que nous sommes au 9e vol de rapatriement en cette année 2018. Le 17 mai dernier, il y avait un total de 1080 Maliens rapatriés de la Libye.  À cela, s’ajoutent les 126 du dernier vol pour faire  un effectif de 1206 personnes ayant regagné le pays.

Ainsi, ceux qui viennent d’arriver en provenance de la Libye vivaient pour la plupart dans les centres de détention, soit 123 sur 126 dont 101 hommes, 11 femmes et 11 enfants avec 3 de plus qui sont venus de Tripoli directement au compte de l’OIM.

Le nouveau système de rapatriement demeure aussi l’exigence du payement de la taxe aéroportuaire depuis Tripoli. À la date d’aujourd’hui, force est de reconnaitre qu’il y a encore près de 5000 Maliens qui sont en détresse en Libye. Donc, en instance de rapatriement.

Aussi, il y a 115 autres compatriotes qui sont également en détresse en Mozambique dont l’État est en passe de les rapatrier dans le pays sans oublier ceux en Algérie et en Mauritanie.

Mohamed BELLEM  : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Coopération Mali-Qatar: Un accord de 22,32 milliards pour financer le projet PACETEM    

  La signature d’un accord de financement de 22,32 milliards de FCFA entre le ministre …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils