mardi 30 novembre 2021
Accueil | Important | Qui vole les bœufs à Fana ? : Les autorités sont-elles ou

Qui vole les bœufs à Fana ? : Les autorités sont-elles ou

Les populations des Communes rurales relevant de l’ex-Arrondissement de Fana sont aujourd’hui en désespoir total. Elles ne se sentent plus en sécurité. Tout le monde se sent désormais abandonné à son propre sort ; donc, à la merci des bandes de voleurs de bœufs qui écument toutes leurs contrées. Le désarroi est si profond qu’à Fana les populations projettent de faire de Fana une ville où on interdira le métier de boucher ; car, l’abattage, la vente de la viande de bœufs seront interdits par ces populations qui ne savent plus à quel Saint se vouer.

 

A Fana, chaque jour que le Bon Dieu fait, le nombre de bœufs volés et abattus clandestinement augmente. La Radio Bèfô, la plus renommée dans tout Fana, est très écoutée tant dans le centre-ville que dans les villages les plus reculés de la zone; car, c’est à partir d’elle que les bœufs volés et abattus sont déclarés aux premières heures du matin.

Mais, là où le bas blesse, c’est que désormais, à Fana, on  n’a plus confiance aux Agents de Sécurité qui, pour beaucoup de citoyens, ne s’investissent plus dans la lutte contre le mal. Selon certaines victimes, il y a des agents chargés de la Sécurité des personnes et des biens, qui seraient en complicité avec les voleurs. Cela, de par leur manque d’intérêt dans le combat contre le fléau. La goûte d’eau qui a fait déborder la vase est le vol des deux bœufs de labour, le samedi 12 août dernier, de Bakoré SOUANOU, un Habitant de Fana ville. Les deux bœufs ont été volés et conduits derrière la ville, à un kilomètre, dans la brousse de Waranibougou, là-bas, ils ont été égorgés, dépecés et leur viande emportée dans une voiture laissant sur place les peaux des deux bêtes. Cela, après deux jours de la décision prise par le nouveau Sous- préfet de Fana, Bénéna MOUNKORO, qui avait juré la main sur le cœur de prendre le mal par les cornes. Donc, pour le narguer, ce vol arriva. Celui-ci,  alerté, pénètre dans le marché de Fana avec ses Gardes pour des vérifications chez les bouchers en compagnie du propriétaire des bœufs volés. Allant de table à table des bouchers, ce propriétaire a pu reconnaître les cornes de l’une de ses bêtes qui furent transportées à la Gendarmerie. Pendant toute la journée de ce 12 août toute, la population de Fana et des villages environnants s’étaient massées devant la Brigade de Gendarmerie de Fana pour demander l’arrestation du voleur. Le Député de Fana, l’Honorable Mayiri Kéïta, tente de calmer les foules en colère ; donc, qui ne l’écoutaient même pas et est même accusé d’être de connivence avec les malfaiteurs par certains.

Ainsi, Bobo Kalifa, chargé de dépecer les têtes des bœufs abattus, est arrêté par la Gendarmerie où il a passé la journée entière pour, dit-on, des raisons d’enquêtes. Et les populations sont restées massées durant la toute la journée du samedi aux abords de la Gendarmerie réclamant justice. Dans le cas contraire, elles s’apprêteraient à un affrontement avec les bouchers de Fana.

Samagnana Bassi, Radio Mambé Bèfô, Fana-Guégnéka I

COULIBALY

Voir aussi

 Contre la mauvaise gestion: Les jeunes de Kidal dénoncent leur gouverneur     

  Depuis quelques jours, des messages WhatsApps des leaders de la jeunesse et des femmes …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils