mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Politique | Présidentielle de 2018 : «IBK est candidat », dixit l’Honorable Mamadou Diarrassouba

Présidentielle de 2018 : «IBK est candidat », dixit l’Honorable Mamadou Diarrassouba

Alors qu’un plausible renoncement du Chef de l’État à un second mandat présidentiel enflait les esprits, son bras droit, en l’occurrence l’Honorable Mamadou Diarrassouba, 1er Questeur de l’Assemblée Nationale, annonce publiquement la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéïta à l’élection présidentielle de juillet prochain. C’est à l’occasion de la mise en place du Collectif des Mouvements IBK Kanou (MIK), une initiative d’Ismaël Coulibaly de l’association Mali Kounko.

Quoiqu’il ait droit à un second mandat, selon la loi fondamentale du Mali, afin de finaliser ses chantiers, le Président Ibrahim Boubacar Kéïta ne s’est jamais prononcé officiellement  sur sa candidature pour Koulouba 2018. Au point que certains observateurs de la vie politique malienne spéculaient autour du scénario de François Hollande. Pour les partisans de cette expérience, IBK renoncerait à coup sûr à sa candidature pour un second quinquennat à Koulouba.  Mais, c’est sans compter sur les mouvements et associations acquis à la cause du Président Ibrahim Boubacar Kéïta.  S’y ajoute l’engagement de son parti politique, le RPM.

Pour ce faire, des mouvements et associations ont lancé, le samedi 10 mars dernier, le Collectif des associations, groupements et clubs de soutien à la candidature du Président IBK dénommé «Mouvement IBK Kanou ‘’MIK’’». C’est plus d’une trentaine d’organisations et clubs de soutien. La cérémonie de signature du protocole d’accord a eu lieu au Grand Hôtel de Bamako, en présence des caciques du RPM et des plus proches collaborateurs du Président IBK.

Le premier Questeur de l’Assemblée Nationale, Parrain dudit mouvement,  l’Honorable Mamadou Diarrassouba, a saisi l’occasion pour déclarer à vive voix la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéïta à la présidentielle de juillet 2018. «IBK est candidat à l’élection présidentielle de juillet 2018…Rendez-vous au stade du 26 MARS, dans les jours à venir, pour un grand rassemblement des clubs et mouvements de soutien à la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéïta », déclara-t-il. Faut-il rappeler que l’Honorable Diarrassouba avait déclaré, lors d’une rencontre avec sa base électorale à Massigui, que « IBK est dans l’obligation d’être candidat ».

Selon le Coordinateur du MIK, Ismaël Coulibaly, l’«objectif est la réélection du Président IBK dès le premier tour, appelé TA KO KELEN ».  Mr Coulibaly soutient que le Collectif MIK est un regroupement d’hommes et de femmes qui ont décidé de renouveler leur confiance au Président IBK. «Ils sont déterminés à se battre pour le soutenir et contribuer à sa réélection en juillet-août 2018 », souligne-t-il. C’est sur cette base, révèle-t-il, que  les signataires du présent document organisent leurs militants à la base pour donner la preuve de leur existence sur l’échiquier politique national.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Vers la saisie des biens des fils d’IBK: Un acolyte de Bouba visé par des enquêtes   

  La lutte contre la corruption au Mali prend, depuis le début de la seconde …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils