mardi 2 mars 2021
Accueil | Non classé | Manifestation à Bamako: L’opposition gazée une fois de plus par les Autorités

Manifestation à Bamako: L’opposition gazée une fois de plus par les Autorités

 

 

Comme prévu, le COFOP-FDS- Association ADEMA sont sortis pour marcher ce samedi 8 décembre. Un dispositif sans précédent a été déployé pour bloquer l’itinéraire choisi par la marche. Finalement, des groupements ont été organisés dans les communes du District de Bamako. Les manifestants ont été gazés et en représailles, des jeunes ont jeté des pierres et enflammé des pneus.

 

Le Gouverneur du District de Bamako par  la lettre du 4 décembre informe COFOP-FDS- Association ADEMA de sa décision prise par un arrêté interdisant tout le centre-ville de Bamako aux manifestants.  Ce que l’opposition a  qualifié  de provocation et de violation de la constitution du 25 février 1992. Ainsi, hier, samedi 18 décembre dernier, les membres du COFOP-FDS- Association ADEMA ont maintenu leur manifestation et sont sorti comme prévu pour marcher. L’itinéraire choisi était,  Place de la Liberté pour la Bourse de travail.  Les scènes de répressions ont repris de plus belle.

Un dispositif sans précédent de gendarmes, gardes et policiers a été déployé pour la Ville de Bamako interdisant ainsi tous les axes du centre-ville aux manifestants. Durant des heures, ils ont été gazés par les forces de l’ordre. Le bilan fait état de  plusieurs blessés, dont une jeune fille, très amochée, laquelle a vu sa photo massivement partagée sur Facebook. Aussi, des jeunes très en colère ont enflammé des pneus un peu partout dans la ville.

La Rédaction

COULIBALY

Voir aussi

Dans l’est de la RDC, miliciens maï-maï et banyamulenge se livrent une guerre sans fin

Dans la province du Sud-Kivu, des agriculteurs bantous qui se prétendent autochtones affrontent des Tutsi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils