mercredi 3 mars 2021
Accueil | Editorial | IBK et si Dieu et les Maliens ne voulaient pas que vous soyez candidat en 2018 ?

IBK et si Dieu et les Maliens ne voulaient pas que vous soyez candidat en 2018 ?

C’est en visite officielle au Quatar, que son excellence Ibrahim Boubacar Keita, va annoncer sa candidature à l’élection présidentielle de 2018 à travers une interview accordée à la chaine de télévision Al Jazeera. A l’en croire, il sera candidat ‘’si c’est la volonté d’Allah’’.

Désormais c’est un secret de polichinelle, ‘’si c’est la volonté d’Allah’’ IBK sera candidat à sa propre succession en 2018. Il l’a annoncé clairement sur la chaine Al Jazeera il y a de cela quelques jours.

Pourtant, la candidature du président de la République IBK en 2018 a été maintes fois annoncée par ses partisans : ‘’IBK sera candidat et il sera réélu’’, promettait son ami Treta, lors d’une conférence de presse en début d’année.

Cependant, l’annonce de cette candidature faudrait-il le rappeler, est survenue à une période où son bilan est très critiqué. Rares sont les maliens qui l’estime à la hauteur de la confiance en lui placée en 2013.

IBK, vous dites que vous serez candidat seulement si Dieu le voulait, pourtant, nombreux sont aujourd’hui les maliens qui auraient voulu vous entendre dire : ‘’si c’est la volonté d’Allah, je ne serai pas candidat’’. Ainsi, tout comme le président Hollande, qui d’ailleurs n’est pas autant passé à côté. Vous sortirez par la grande porte.

Si François Hollande n’a pas voulu se représenter, cela ne veut pas dire qu’il n’aime pas le pouvoir, mais juste par ce qu’il a promis des choses qu’il n’a pas pu réaliser pour l’honneur des Français et le bonheur de ses derniers.

IBK, les maliens pensent que pour ‘’leur honneur et celui du Mali’’, qu’il est grand temps faire prévaloir votre droit à la retraite.

 KANTAO Drissa

COULIBALY

Voir aussi

LE PATRONAT DU MALI PRIS EN OTAGE PAR DIADIE ET SON BUREAU ILLEGAL ET ILLEGITIME : la justice va-t-elle se rendre complice de la paralysie du CNPM ?

Alors qu’on pensait que la rocambolesque affaire du Conseil National du Patronat du Mali, CNPM, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils