vendredi 21 janvier 2022
Accueil | Politique | GESTIONDELATRANSITION: Entre Assimi Goïta et Bah N’Daw qui dirige réellement la Transition ?

GESTIONDELATRANSITION: Entre Assimi Goïta et Bah N’Daw qui dirige réellement la Transition ?

Le président de la Transition Bah N’Daw a été désigné pour diriger la Transition, suite à la décision de la CEDEAO, selon laquelle un militaire en fonction ne peut pas piloter un pays démocratique. C’est grâce à cela que l’actuel chef d’État a été appelé pour venir mettre le Mali sur les rails. Assimi Goïta, président du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), dissout officiellement à cause de la pression de la CEDEAO est le vice-président de la Transition. Ce poste a été créé pour que le Colonel Assimi Goïta juste pour les questions de défense et de sécurité, mais partout où presque le président de la République se trouve, on voit le faciès du Colonel Assimi Goïta. La question qui taraude l’esprit des Maliens est de savoir réellement entre Assimi Goïta et Bah N’Daw, qui gère la Transition ?
Le Colonel à la retraite, désigné comme président de la Transition est-il libre dans ses prises de décision ? Il est vu rarement sur les petits écrans. Toujours accompagné, toujours ou quasiment par le vice-président de la Transition.
Le président de la Transition est-il autonome pour gérer le pays ? En tout cas, Son excellence N’Daw s’adresse rarement à son peuple et pour le moment, ses actions prises sont invisibles.
L’imam Mahmoud Dicko l’a dit un dimanche au Palais de la Culture que le président de la Transition est distant. Est-il loin de son peuple ? Est-il un président de façade ? Pourquoi son silence ? Depuis son arrivée à la tête du pays, le président de la Transition n’a presque fait aucun déplacement à l’intérieur du Mali alors qu’il effectue tout le temps des voyages à l’extérieur du pays.
Même dans les activités qui n’ont rien à voir avec la défense et la sécurité, le vice-président de la Transition et le président de la Transition sont ensemble. Le vice-président de la Transition a fait des déplacements à l’intérieur du pays pour réconforter la mémoire de nos FAMa. Nonobstant cela, les habitants de Sevaré réclament le cabinet du vice-président de la Transition sur leur terroir. Entre les deux (2), on ne sait pas réellement qui pilote le pays.
En tout cas, le Mali est dans la main de ces deux (2) personnes et l’histoire les jugera sur leur gestion pendant cette période de Transition.
Wait and See !
Diakaridia Sanogo LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Bras de fer CEDEAO-Mali: «On ne prend pas une décision importante pour plaire à tel ou tel autre pays étranger…», Christian Spieker

  Chacun de nous en tant que citoyens des États membres de la CEDEAO doit …

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils