lundi 10 mai 2021
Accueil | Important | Election couplée du 28 mai prochain : Le plan de la DGE approuvé

Election couplée du 28 mai prochain : Le plan de la DGE approuvé

Hier, lundi 13 courant, au Département de l’Administration territoriale, sous l’égide conjointe du Secrétaire Général, Adama Cissouma, et du Délégué Général aux Elections, Général Siaka Sangaré, il était question pour les Responsables des partis politiques d’apporter des propositions et amendements sur le schéma de vote couplé en vue.

Dans le cadre des prochaines élections couplées des Conseillers communaux et des cercles, prévues pour le 28 mai prochain, le Ministère en charge de l’organisation du scrutin accélère et multiplie les rencontres de concertations avec les partis politiques. Après les débats du 7 février dernier, sur l’option de faire ensemble ces élections, une deuxième rencontre a eu lieu hier, lundi 13 février, entre les partis politiques et le Secrétaire Général du Département de tutelle accompagné du Délégué Général aux Elections.

Sur deux propositions faites au départ par, respectivement, le Ministère et la DGE, le cadre de concertation a la seconde. Parce que la proposition de la Délégué Général aux Elections semble être la de moins compliquée pour les électeurs au jour de vote.

A cette occasion, il y a des inquiétudes exprimées du côté des partis politiques pour ce qui concerne,, par exemple, la Région de Tombouctou. Cela, surtout pour des raisons de sécurité.

Concernant les propositions, il a été recommandé deux commissions de dépouillement le jour du scrutin couplé. Aussi, il a été exigé auprès du Département de l’Administration territoriale à ce que les Bureaux de vote soient dotés non seulement des méthodes de choix mais aussi et surtout des personnes expérimentées en la matière et non des enfants. Le temps du vote doit aussi être revu à la hausse, soit de 7h à 19h pour permettre à un plus grand nombre d’inscrits de pouvoir aller voter ; car, le système de couplage prend plus de temps. La caractéristique des bulletins de vote doit aussi faire la différence aux yeux des votants dans les 20.000 Bureaux de vote prévus sur l’ensemble du territoire national. Les bureaux de vote seront dotés de deux isoloirs dont I‘ un destiné aux élections communales et l’autre pour les régionales et du District de Bamako. Avec des mentions «Election régionales» «Election du District de Bamako».

En cas de besoin, des urnes complémentaires pourront être disponibles en tenant compte des numéros précédemment mentionnés. Deux listes d’émargement et deux exemplaires au moins de chacun des imprimés électoraux : procès verbal des opérations électorales, récépissé des résultats et feuille de dépouillement ou de pointage seront disponibles.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Rappel de 34 conseillers dans des Ambassades et Consulats vers Bamako: Vers une militarisation des missions diplomatiques ?

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zéyni Moulaye est en train …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils