lundi 6 décembre 2021
Accueil | Important | Duperie des sociétés marocaines au Mali : Itqane exploite les BTP maliens

Duperie des sociétés marocaines au Mali : Itqane exploite les BTP maliens

C’est de l’escroquerie à ciel ouvert. Cette entreprise marocaine, Itqane Développement, qui a fait travailler des BTP maliens en sous-traitance sur le chantier de l’ex-hôtel de Babani Sissoko « Mariétou Palace » et dont les Responsables de ladite entreprise sont rentrés discrètement au Maroc sans payer les factures. Pis, ils ont fait venir d’autres mains d’œuvres de la Sous-région pour remplacer celles du Mali pour continuer les travaux.   Alors que les factures de ces BTP maliens souffrent de non paiement depuis le mois de février 2016.

La duperie de cette société marocaine contre les BTP du Mali est de taille. Séga Konaté, le patron de l’entreprise Seko et Co, attire l’attention de l’opinion nationale et internationale de la pratique mafieuse qu’est en train de commettre au Mali. Et surtout de dénoncer le non paiement de leurs factures d’une part et, de l’autre, d’informer que cette société marocaine fait venir des mains d’œuvre des pays frontaliers du Mali au détriment de ceux locaux.

En effet, après avoir décroché ce marché, Itqane Développement a sollicité des BTP maliens pour l’exécution des travaux. Quatre entreprises locales dont Seko et Co ont eu droit d’y participer. Mais, malheureusement, la société marocaine a abusé de la confiance de ces BTP du Mali. La stratégie a été très simple: Itqane Développement conclut verbalement des contrats avec les Maliens tout en leur faisant croire que dès l’arrivée de ses Responsables au Maroc, le contrat en bonne et due forme sera définitivement signé. Mais, cela a été attendu en vain. Et, en fin de compte, l’entreprise marocaine a arrêté le paiement des BTP maliens qui se faisaient par virement bancaire.

«Les Responsables de l’entreprise marocaine Itqane Développement nous ont fait faire des contrats… ils nous ont bousculé pour commencer les travaux sans avoir signé aucun contrat… Les paiements des factures se faisaient par virement bancaire… Arrivé à certain moment, nous nous sommes chamaillés et nous avons demandé de nous amener les contrats afin qu’on soit payé à temps. C’est ainsi qu’ils ont arrêté», explique le Responsable de la société Seko et Co.

Comme c’est une entreprise marocaine venue contre le développement du Mali, Itqane Développement a du coup mis fin au travail des Maliens dans ledit chantier. Les Responsables ont chassé la main d’ouvre malienne pour faire venir d’autres de la Guinée Conakry. Pire, les entreprises maliennes ont vu le paiement de leurs factures en souffrance. Cela, bien que ces BTP maliens avaient terminé leur part de travail. Pour ce faire, tous les Responsables de Itqane Développement sont rentrés au Maroc sans laisser aucun interlocuteur pour les BTP maliens. Et ces derniers sont en train de remuer aujourd’hui ciel et terre pour être en possession de leurs salaires (évalués à plusieurs dizaines de millions de francs CFA).

« Moi qui vous parle, j’ai fini mes travaux depuis le 8 février 2016. Mais, jusqu’à présent, je n’ai pas été payé intégralement. J’étais obligé de prendre un Avocat. Malheureusement, ce dernier aussi a des difficultés parce qu’il faut qu’il contacte un Avocat marocain pour avoir les Responsables de la société Itqane Développement. Car, ils ne viennent plus au Mali », détaille notre interlocuteur. Et d’informer que les Promoteurs des trois autres entreprises maliennes ayant pris part à l’exécution des travaux sont confrontées aux mêmes problèmes que lui.

«Toutes les entreprises qui ont travaillé pour Itqane Développement au Mali sont à sa poursuite pour non paiement de factures. Mais, ces BTP n’arrivent pas à avoir de répondants au Mali. Tous les Responsables de Itqane Développement se sont terrés au Maroc. Même le Chef de chantier qui était sur le champ a été rapatrié au Maroc. Il n’y a que des techniciens marocains subalternes. Il n’y a pas d’interlocuteurs ici au Mali», déplore le Chef de l’entreprise malienne dupée. Est-il possible de poursuivre un fantôme? Comment est-il possible de développer le Mali dans ces conditions ?

Le Roi du Maroc n’est pas venu au Mali pour que les entreprises marocaines profitent de nos liens de coopération pour escroquer les Maliens.

Oumar Diakité : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

 Contre la mauvaise gestion: Les jeunes de Kidal dénoncent leur gouverneur     

  Depuis quelques jours, des messages WhatsApps des leaders de la jeunesse et des femmes …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils