lundi 2 août 2021
Accueil | Important | Du social: La SOTELMA/Malitel au secours des femmes fistuleuses de Point G

Du social: La SOTELMA/Malitel au secours des femmes fistuleuses de Point G

Le Comité des femmes actives et retraitées de la SOTELMA/Malitel, dans le cadre de la politique sociale de leur entreprise, font un don de 300 pagnes, 50 cartons de savons, 50 bouteilles d’eau de javel, des T-shirts, pagnes frappés du logo SOTELMA/Malitel aux femmes fistuleuses du Centre Hospitalier universel  (CHU) de Point G. C’était le début de cette semaine, au centre Oasis de l’hôpital. 

On parle beaucoup de solidarité, mais peu de gens apportent sincèrement leur aide à leurs semblables.

Le Comité des femmes actives de la SOTELMA/Malitel avec l’appui de leur Directeur Général ont une fois encore démontré l’amour qu’elles portent aux autres.

Non seulement elles ont apporté des cadeaux à leurs sœurs malades de la fistule au CHU de Point G de Bamako mais plus encore, elles ont été d’un soutien exemplaire. Ce geste de solidarité ne fait que conforter ces malades dans leur combat de tous les jours. Désormais, ces malades ne se sentiront plus seules, ce qui par suite leur donnera sans doute la chance de survivre.

Au-delà du mois d’octobre, déclaré mois de solidarité au Mali, ces dames de cœur  se sentent, tout au long de l’année solidaires. Elles apportent de l’aide aux personnes  en difficulté, les entourent, et les encouragent.

Selon la Présidente du comité, Mme Touré Fadimata Traoré, toutes les femmes maliennes doivent s’engager pour combattre la maladie de fistule. «C’est ainsi que nous, les femmes de SOTELMA/Malitel, demeurons engagées auprès de nos sœurs fistuleuses du Point G.   Ce, en adéquation avec la politique sociale de la SOTELMA/Malitel», précise-t-elle. Et de spécifier : «Ces dons à l’attention des femmes malades de la fistule sont composés, entre autres, de 300 pagnes, 50 cartons de savon, 50 bouteilles d’eau de javel, des T-shirts et pagnes frappés du logo SOTELMA/Malitel».

Par ailleurs, les femmes retraitées de la SOTELMA/Malitel se réjouissent que les contributions,  savons et l’eau de javel résultent de leur fabrication.

Pour le Pr Timbely, Chef du service Urologie du CHU de Point G, c’est l’occasion d’accentuer l’information et la sensibilisation afin que ces dons se pérennisent. « L’anomalie de fistule n’est pas contagieuse. La fistule est guérissable. Après guérison, les patientes peuvent faire procréation. On ne doit pas exclure les malades de fistule », conseilla-t-il.

Oumar Diakité

 

COULIBALY

Voir aussi

AFFAIRE DES HARCÈLEMENTS SEXUELS: Les partisans de Hamane Niang convaincus de son innocence

Après des allégations de violences sexuelles sous son mandat à la Fédération malienne de basket-ball, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils