vendredi 26 février 2021
Accueil | Politique | DPG : Les quatre vérités d’Alkaidi Mahmoudou Touré au PM Abdoulaye Idrissa Maïga

DPG : Les quatre vérités d’Alkaidi Mahmoudou Touré au PM Abdoulaye Idrissa Maïga

Pour l’élu de la circonscription de Diré, l’Honorable Alkaidi Touré, membre du groupe parlementaire VRD (Vigilance Républicaine Démocratique), dans son intervention du jeudi 15 juin, à l’adresse du Premier Ministre  Abdoulaye Idrissa Maïga, déclara  qu’à la page 20 de sa  DPG, il est annoncé le renforcement des infrastructures scolaires avec la création des lycées à Niamana, Nara et Mandiakuy alors que les travaux d’autres lycées dont celui de Diré débutés depuis plusieurs années ne sont toujours pas achevés.

Aux pages 22 et 23 il est prévu un certain nombre de mesures phares pour une bonne distribution de la justice alors qu’au même moment il y a des décisions de justice qui ne sont pas exécutées par l’Etat lui même. S’il y a des dysfonctionnements dans la distribution de la justice on peut bien les corriger ; mais, en attendant, rien ne peut justifier dans un Etat de droit le refus d’exécuter des décisions de justice déjà prises.

Toujours à l’adresse du PM, l’Honorable Alkaidi Touré a posé la pertinente question de savoir où en est-on avec l’état actuel de mise en œuvre de la nouvelle carte de judiciaire ?

Sans ambages, il avoue au PM que force est de regretter encore la situation  qui prévaut dans l’ensemble du pays au plan sécuritaire en cette période de campagnes référendaires. Il a fustigé aussi la situation qui engendre des scènes de violence,  d’atteinte à la liberté d’expression par l’empêchement de rassemblement et d’autres manifestations.

Cette situation est accentuée par une restriction d’accès aux réseaux sociaux.

En outre, l’Elu de Diré a dénoncé la situation des opérateurs télécom qui inquiète à plusieurs niveaux ; notamment, en termes de facturations sans consommation, des messages reçus avec beaucoup de retard et d’autres désagréments.

Ce sont là des préoccupations nationales auxquelles le Gouvernement, à son point de vue, doit donner des réponses urgentes.

Par ailleurs, il pointa son doigt accusateur vers la diplomatie malienne ; car, à ses dires, nos compatriotes à l’Extérieur sont abandonnés à eux-mêmes et ne sont pas dans les conditions devant leur permettre d’être fiers du Mali.

Pour boucler la boucle, l’Honorable Alkaidi Touré s’est interrogé anxieusement  sur l’avenir que l’actuel Gouvernement compte réserver à  l’HUICOMA.

Au point final, il a interrogé le PM Maïga sur les nouvelles du jeune journaliste Birama Touré devenu porté disparu depuis des mois et dans des circonstances douteuses.

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2022 AU MALI: Issa Kaou Djim porte-étendard d’Assimi Goita pour Koulouba

  Chassé comme un mal propre de la tête de la CMAS de l’Imam Mahmoud …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils