mardi 28 juin 2022
Accueil | Politique | Débats sur la révision constitutionnelle : Soumaïla Cissé propose un face-à-face avec le Premier Ministre

Débats sur la révision constitutionnelle : Soumaïla Cissé propose un face-à-face avec le Premier Ministre

Invité pour le débat démocratique initié par le Studio Tamani en partenariat avec la Radio MIKADO FM et l’URTEL pour débattre avec Me Kassoum Tapo, le Ministre des Droits de l’Homme et des Reformes de l’Etat, sur la révision constitutionnelle, le Chef de file de l’opposition, l’Honorable Soumaïla Cissé a décliné. En tant que candidat « potentiel » dans la course pour Koulouba, en 2018, il a plutôt souhaité débattre avec le Premier Ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga en lieu et place d’un membre de son Gouvernement.

La révision constitutionnelle est de l’actualité brulante au Mali. Le sujet a provoqué la naissance de deux camps. Le bloc des Gouvernants, celui du « OUI », et  le bloc de l’opposition, les partisans du « NON ».

Au-delàs des marches pacifiques de protestation et des meetings d’information et de sensibilisation   de part et d’autre, le Studio Tamani, en partenariat avec la Radio MIKADO FM et l’URTEL, a initié de mettre en face à face les Responsables des deux camps. C’est ainsi qu’il avait invité le premier Responsable de l’URD, Chef de file de l’opposition, l’Honorable Soumaïla Cissé,  et le Ministre Me Tapo sur son plateau du débat démocratique. Des débats axés sur la révision constitutionnelle. Ce face-à-face était prévu pour hier, mardi 18 juillet 2017.

Pour ce faire, des éléments de forces de l’ordre avaient pris position au siège du Studio Tamani, sis dans les enceintes de la Maison de la presse du Mali, afin d’assurer la sécurité physique des communicants.

Débats reportés !

Selon nos informations, Soumaïla Cissé aurait préféré avoir à discuter avec le Premier Ministre qu’à un simple Ministre; en l’occurrence un Me Tapo.

A cet effet, le choix a été porté sur Tiébilé Dramé. De son côté, le Ministre des Droits de l’Homme et de la Reforme de l’Etat du Mali n’a pas accepté d’avoir comme interlocuteur Tiébilé Dramé  sur le même plateau. Me Tapo a finalement manqué le RDV au motif qu’il  ne fera le débat qu’avec Soumaïla Cissé, le Chef de l’opposition. Alors que ce dernier l’a refusé catégoriquement. Du coup, les débats ont été reportés jusqu’au moment où il aurait un consensus.

Faut-il rappeler que le Studio Tamani avait, dans le passé, précisément le vendredi 23 juin dernier, organisé un débat entre  Me Kassoum Tapo et Tiébilé Dramé sur le même sujet ; à savoir la révision constitutionnelle.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

PROMULGATION DE LA LOI ÉLECTORALE AMENDÉE: Assimi lâche le clan Choguel en plein vol !

    Cette volonté a poussé beaucoup de personnes à trouver des moyens non officiels, …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils