vendredi 25 juin 2021
Accueil | Important | Création du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) : Tilla Ag Zéine de la CMA accuse le gouvernement malien

Création du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) : Tilla Ag Zéine de la CMA accuse le gouvernement malien

Moussa Ag Acharatmane, qui a fondé le Mouvement national de l’Azawad devenu plus tard le MNLA (Mouvement de libération nationale de l’Azawad) et qui en a été longtemps le porte-parole en Europe et l’ex-Colonel Assalat Ag Habi ont décidé de créer un nouveau mouvement armé appelé Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA). Une décision qui n’est pas du goût de nombre de leurs anciens compagnons de lutte dont Tilla Ag Zéine. Membre influent du Bureau de la CMA à Ménaka, Tilla Ag Zéine dénonce et voit derrière cette décision la main invisible du gouvernement malien.

 

Tilla Ag Zéine pense que le gouvernement malien ne doit pas céder face au chantage. Pire, il estime que c’est le gouvernement malien qui encourage la prolifération des mouvements rebelles et déstabilisateurs au Mali. «Le gouvernement doit faire attention à la multiplication délibérée des mouvements rebelles. Je veux dire que parfois c’est le gouvernement qui encourage la création des mouvements. La lenteur dans la mise en œuvre de l’accord de paix a pour conséquence la naissance des nouveaux mouvements, la montée grandissante de l’insécurité, l’eternel recommencement, on est aujourd’hui presqu’à la case départ.», a-t-il dénoncé ouvertement.

Tilla Ag Zéine, qui n’approuve pas la création de cet énième mouvement, ne fait pas de cadeau à ses anciens compagnons de lutte. «Je suis contre parce que c’est un mouvement crée pour bénéficier des bienfaits de l’accord de paix alors que l’accord en question ne reconnait que la CMA et la Plateforme ».

Ainsi, Tilla Ag Zéine fera remarquer qu’il est également tard pour créer un mouvement de ce genre au Mali. «Ce n’est pas le bon moment. Je suis contre ; car, ils (les fondateurs de ce mouvement) peuvent avoir ce qu’ils veulent dans la CMA et non en créant un autre mouvement », s’est-t-il énergiquement élevé. Jugeant l’avènement de cette rébellion sur le front du nord inopportune, il invite ces gens à renoncer à l’idée d’un tel mouvement et revenir discuter à l’intérieur de la CMA pour avoir une solution idoine aux problèmes qu’ils ont. Et, pour ce qui concerne la position des autres membres, notre source nous informe que la majorité des communautés touarègues est contre. Wait and see !

Zénébou Maïga :LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Société d’État: Les DG et PDG dans la tourmente

C’est une ambiance électrique qui règne dans le cercle des  DG et PDG à la …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils