dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Politique | Choguel face à la Transition: Jusqu’où ira-t-il pour la refondation ?

Choguel face à la Transition: Jusqu’où ira-t-il pour la refondation ?

Face aux tractations pour la formation de la nouvelle équipe gouvernementale, le M5-RFP (Rassemblement des Forces Patriotiques) dévoile sa position. Dr Choguel Kokala Maïga et ses affidés mettent une pression sur Bah N’Daw et son Premier Ministre.
C’est justement le sujet auquel l’opinion nationale et internationale s’intéresse énormément, surtout en cette période cruciale pour l’avenir de notre nation, phase transitionnelle de gouvernance ou de changement de système de gouvernance.
Récemment le mouvement du 05 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5–RFP), précisément le 06 mardi dernier, avait été reçu par le président de la Transition, Bah N’Daw et son Premier Ministre, Moctar Ouane au palais de Koulouba.
L’objectif de cette rencontre était, en effet, de proposer aux autorités de la Transition des mesures que les membres du M5 jugent bonnes et qui seraient, selon eux, une solution pour la refondation de notre nation. Parmi ces mesures, nous avons la dissolution du Gouvernement et de l’actuel Conseil National de Transition (CNT) et son remplacement par un organe plus respectueux de la Loi et plus légitime ; la fin de la répression des manifestations démocratiques et pacifiques qui sont des droits constitutionnels, des arrestations abusives et extrajudiciaires, des faits du prince contre des populations démunies et en violation de la Loi comme les démolitions d’habitations, la révision consensuelle et inclusive de la Constitution, dans le respect de son article 118 ; la relecture de l’Accord pour la paix et de réconciliation issu du processus d’Alger, etc.
Ils ont entendu et concrétisé par la dissolution du gouvernement de Transition par décret présidentiel, la semaine dernière. Mais, pour la formation de cette ossature gouvernementale, le M5 ne semble pas être prêt pour intégrer ce gouvernement. Il l’a fait savoir, à travers un communiqué rendu public sur les réseaux sociaux.
« À la suite de débats fructueux, le Comité Stratégique a décidé de s’en tenir à la lettre qu’il a adressée le lundi 17 mai 2021 au président de la Transition et qui se concluait ainsi : avant toute réponse au Premier Ministre, nous avons estimé devoir revenir à vous pour demander des garanties claires, vérifiables et un chronogramme précis sur l’acceptation et la mise en œuvre diligente de l’ensemble des mesures qui vous ont été soumises et qui, seules, permettront aujourd’hui la refondation de notre pays, », peut –on lire dans ce communiqué du 18 mai 2021. Après cette volteface pour des postes de privilège, jusqu’où Dr Choguel Kokala Maïga serait-il prêt à aller ?
À suivre…
Moriba DIAWARA LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Paris et Bamako à couteaux tirés: Choguel jouerait à un jeu politiquement dangereux ?    

  De son intervention à la tribune des Nations-Unies en septembre à ses récentes déclarations …

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils