vendredi 3 décembre 2021
Accueil | Important | Ce qui obsède toute une Région : Nampala, dans les risques de récidive

Ce qui obsède toute une Région : Nampala, dans les risques de récidive

L’embarras est du côté des gouvernementaux : le lourd bilan de l’attaque contre le camp militaire de Nampala et surtout qu’elle veut nous mettre derrière les commanditaires de celle-ci. Il faut consentir un effort pour se repérer et décrypter les situations. Nous n’en sommes pas à la première attaque contre Nampala ni à la dernière confrontation entre nos armées et les djihadistes. L’émotion était là : le Président IBK était prêt à s’investir personnellement dans toutes les mesures à prendre pour rendre un vibrant hommage aux soldats tombés sur le champ de l’honneur…

Les temps du malheur recrutent une race d’hommes singuliers qui ne s’épanouit que dans l’orage de la tourmente. (Mitterrand en 1964 dans le ‘’Coup d’Etat permanent). Le mal de cette Région que l’on désigne désormais comme un ‘’ventre mou’’ en proie aux affres du terrorisme était un mal connu et prévisible. Mais, cette fois, la ‘’logique de guerre djihadiste’’ qui a frappé Nampala nous donne des soucis. L’attaque est dite ‘’coordonnée’’ et ‘‘puissante’’, presque une ‘’armada’’ sur ces bancs de table à la frontière mauritanienne. Écoutez tout ce qui se dit dans les fora organisés. Les enfants de ce terroir ont-ils compris que le Mali qui se construit se fait à l’extérieur de ses frontières régionales, sans eux ? L’intégrité du territoire national est pour le moment inaboutie.

Le cas de Nampala est trop singulier pour servir une cause quelconque

L’heure n’est pas encore à la catharsis sur la Réconciliation nationale. Certains groupes sont ceux des intégristes ? Refusent toujours toute évaluation. On a pu penser les derniers faits d’armes comme les assauts d’une clique relâchée en peine de pub.

De qui tient ce Monsieur Touré? Il nous fait penser à un pur-sang emballé. Il ne sait qu’agir dans la colère, la crise et l’excès. Les gens de ‘’TP’’ ont vite fait de se démarquer des propos avancés. Vrai semblablement, Monsieur Touré et ses commensaux ne cherchent pas à faire voir ce qu’ils pensent, mais ‘’fabriquer du regard sur eux…’’. C’est un mouvement si tant est qu’il existe- suranné en manque de légitimité. Est-il le supplétif de quelqu’un d’autre ? L’Etat malien doit plaider pour un renouveau des pratiques. Sortir du désir. Ou périr. Le communautarisme est en train de perdre une bataille autrement plus redoutable : celle de l’opinion publique. Nous pensons en revanche qu’il n’y a pas de pensée politique qui puisse faire l’économie d’un regard au long cours d’une vision un peu structurée de l’ordre actuel au Mali.

S.KONE : LE COMBAT

 

COULIBALY

Voir aussi

 Contre la mauvaise gestion: Les jeunes de Kidal dénoncent leur gouverneur     

  Depuis quelques jours, des messages WhatsApps des leaders de la jeunesse et des femmes …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils