mardi 26 octobre 2021
Accueil | Politique | Campagnes électorales sur fond d’insécurité : Un convoi du Directoire de campagnes de l’ADP-MALIBA victime d’une attaque à Nara

Campagnes électorales sur fond d’insécurité : Un convoi du Directoire de campagnes de l’ADP-MALIBA victime d’une attaque à Nara

Dans un communiqué rendu public, le dimanche soir, le Directoire national des campagnes électorales du candidat Aliou Boubacar Diallo a annoncé qu’une de ses équipes a été attaquée à Guiré, une localité située dans le Cercle de Nara, Région de Koulikoro. Une attaque qui prouve l’incapacité du Régime d’IBK à assurer la sécurité des Maliens et de leurs biens en général et des différents candidats à l’élection présidentielle en cours qui a toujours été considérée comme celle de tous les dangers pour les acteurs politiques maliens.

L’élection présidentielle prévue pour ce 29 juillet arrive à un moment où la tension sécuritaire est très élevée à l’échelle nationale. Les attaques récurrentes, les enlèvements et embuscades font souffrir les pauvres citoyens de jour comme de nuit.

Côté de nos acteurs politiques aussi, c’est la sécurité des candidats à l’élection présidentielle qui est menacée voire qui en paie les frais.

En effet, la Direction de campagnes électorales d’Aliou Boubacar Diallo, candidat investi de l’ADP-MALIBA, a porté à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’une de ses équipes de campagnes déployées dans la Commune rurale de Guiré, Cercle de Nara, a été victime d’une attaque armée dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 juillet 2018. «  La Délégation était composée de la famille du Chérif de Nioro, soutien actif du Candidat Aliou B. Diallo et d’autres membres du Directoire de campagnes électorales ».

Ainsi, si la Délégation n’a enregistré aucune perte en vies humaines, force est d’annoncer qu’il y a eu trois véhicules de la Direction de campagnes qui ont été enlevés par les agresseurs tandis qu’un quatrième véhicule a été incendié. C’est du moins ce que lit-on dans ledit communiqué mis en poste En condamnant: « Avec énergie cet acte barbare et inacceptable », la Direction de campagnes exige l’ouverture d’une enquête afin de rechercher et mettre hors d’état de nuire les auteurs de cette violente attaque et interpelle les plus hautes autorités sur leurs responsabilités d’assurer la sécurité de tous les candidats et de leurs équipes et de garantir la libre circulation des personnes en cette période de campagne électorale au Mali.

Dans un autre communiqué relayé par les médias, hier lundi, le richissime de la société Wassoul’Or n’a pas caché son indignation face à cette attaque : «Comment comprendre que de paisibles citoyens se retrouvent sous le feu des bandits armés alors même que la zone est placée sous haute sécurité et sous couvre-feu à partir de 22h ? Je condamne cet acte ignoble avec la plus grande fermeté. Je trouve inadmissible que le Président Kéïta, censé assurer la sécurité des biens et des personnes, ait aussi lamentablement échoué. Partout où nous sommes allés, c’est cette insécurité qui constitue la première préoccupation des Maliens. Cet incident ne vient que confirmer l’incapacité du Régime IBK à assurer la sécurité des Maliens et de leurs biens. Je considère à ce titre qu’IBK est totalement disqualifié pour les 5 prochaines années », a réagi énergiquement le candidat de l’ADP-MALIBA.

Seydou Konaté :LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Lutte contre le terrorisme: La force Barkhane neutralise Nasser al-Tergui, chef du GSIM dans le Gourma  

    L’information a été donnée hier jeudi 21 octobre 2021, par l’état-major de l’armée …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils