dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Politique | Assises nationales pour la Refondation: Choguel Maïga vise-t-il un report des élections ?

Assises nationales pour la Refondation: Choguel Maïga vise-t-il un report des élections ?

Trop de retard accusé pour la mise en œuvre des mesures pour la Transition. Sans doute, à cause de ce second coup qui a sans ambages ralenti le processus. Face à ces constats, Choguel Kokalla Maïga viserait-il le report des élections ?
Sans doute pour mener soigneusement bien la mission qui lui est assignée, repousser la date des élections serait l’une des clés pour la refondation pure et simple de ce pays. Que vise Choguel dans les Assises nationales pour la refondation ? Ce sont elles qui changeront peut-être tout dans le destin de ce beau pays, le Mali des temps anciens, de Modibo Kéïta et de Fly Dabo Sissoko, en passant par Mamadou Konaté.
Les assises nationales pour la refondation traceront les grandes lignes sur lesquelles les Maliens souhaiteront, les Maliens, évidemment que leur pays soit géré. Et c’est Dr Choguel Kokalla Maïga, actuellement au poste de Premier Ministre depuis le renversement de Bah N’Daw et de Moctar Ouane, qui croit mener à bien ces Assises Nationales. D’autant plus qu’il l’avait lui-même proposé au président Bah N’Daw au Palais lors d’une rencontre en symbiose avec ses accompagnateurs du rassemblement des forces patriotiques. Choguel Maïga est alors en terrain connu.
Parmi les propositions qu’il avait faites, il y a la lutte implacable contre la corruption, la réduction du train de vie de l’État, la transparence et la redevabilité à tous les niveaux ; la mise en œuvre de véritables poursuites judiciaires contre les commanditaires, auteurs et complices des tueries et exactions contre les victimes de la crise ; l’audit du patrimoine immobilier de l’État et des Collectivités territoriales ainsi que des ressources publiques allouées à certains départements ministériels, services stratégiques et projets de développement ; l’organisation des Assises Nationales pour la Refondation devant aboutir à un large consensus national sur les grandes préoccupations de la Nation ainsi qu’à la conclusion d’un Pacte national de stabilité sociale, sécuritaire et de croissance, afin d’obtenir une trêve globale (politique, sécuritaire, syndicale, sociale et économique, etc.) et créer un climat d’apaisement, de sérénité, de confiance mutuelle ; etc.
Ces Assises Nationales pour la Refondation qui ont comme sigle ANR pousseraient les autorités actuelles de la Transition à revoir de méthodes par rapport à la durée de cette phase transitoire. Et si l’on repoussait le délai de la Transition ?
Ces assises comprendront certainement plus de temps que prévu. Car, elles discuteront de tout, absolument de tout ce qui concerne la refondation de la nation, d’une nation qui s’est métamorphosée cruellement. Il reste à savoir si ces élections annoncées vont être tenues à la date.
À suivre…
Moriba DIAWARA LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Paris et Bamako à couteaux tirés: Choguel jouerait à un jeu politiquement dangereux ?    

  De son intervention à la tribune des Nations-Unies en septembre à ses récentes déclarations …

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils