vendredi 19 juillet 2019
Accueil | Politique | Rencontre RPM et le parti FARE Anka Wuli : Bocary Tréta plaide le retour de l’opposition au cadre de concertations nationales

Rencontre RPM et le parti FARE Anka Wuli : Bocary Tréta plaide le retour de l’opposition au cadre de concertations nationales

Le siège du parti FARE Anka Wuli a servi de cadre, ce vendredi 8 février 2019, à une rencontre de haut niveau entre le RPM et  le parti de Modibo Sidibé. La Délégation du Rassemblement pour le Mali (RPM) était conduite par Bocar Tréta, accompagné de Bily Nokoma Kéïta. Côté du  parti FARE Anka Wuli aussi, l’on notait plusieurs hauts cadres et Responsables sous la direction de Modibo Sidibé.

Au cœur des échanges se trouvait l’organisation d’une concertation nationale inclusive réclamée par les FARE et tous les partis de l’opposition ainsi que de la société civile.

Dans son mot de bienvenue à ses hôtes du RPM, Modibo Sidibé a fait savoir  que ces rencontres entre les partis politiques entrent dans le cadre d’une sortie heureuse de la crise dans laquelle notre pays a été précipité depuis 2012. Il a ensuite parlé des sujets brûlants de l’heure au plan politique auxquels les partis politiques, quel qu’en soit leur bord ou tendance, doivent rapidement trouver des solutions appropriées. Il s’agit, selon lui, d’une concertation nationale inclusive de toutes les forces vives de la nation au sujet de la reforme constitutionnelle en vue dans notre pays et pour ce qui concerne aussi les différentes échéances électorales qui profilent a l’horizon de cette année 2019. À savoir les législatives, les sénatoriales, les communales partielles, l’élection des présidents de conseils de cercle et des Régionales.

Par ailleurs, le Président Sidibé a mis l’occasion à profit pour   fustiger le cadre de concertation nationale en cours au Département de l’Administration Territoriale entre le Ministre Ag Erlaf et les partis politiques. Selon Modibo Sidibé, par rapport aux concertations nationales toujours réclamées par les partis politiques surtout ceux de l’opposition, le Ministre de l’Administration Territoriale est en train d’aller à côté de la plaque. Il a ensuite attaqué la forme aussi bien que le fond des démarches engagées par le pouvoir pour la reforme constitutionnelle. Cela mettant à l’ écart la majorité des partis politiques et des forces vives de la nation.

Pour son hôte du jour, Dr. Bocary Tréta du RPM dira que sa Délégation a été ravie des discussions franches et directes qu’elle a eues avec les Responsables des FARE Ankawuli. Ces discussions, selon lui, ont porté sur la recherche des voies et moyens pour la bonne tenue des reformes et des échéances électorales que notre pays s’apprête à organiser cette année aussi. Dr Tréta estime que le dialogue franc et sincère entre les Hommes politiques permet de réussir ces ambitions pour notre pays. S’agissant du cadre de concertations en cours et le boycott de ce cadre par les partis politiques de l’opposition, il promet que les démarches et la méthode seront changées et adaptées à la convenance de l’ensemble de la classe politique nationale. Donc, les partis qui ont utilisé la politique de la chaise vide de revenir donner leurs visions et méthodes à entreprendre pour une participation inclusive de tous à ce cadre de concertations nationales.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Malaise dans le parti  YELEMA de Mara: Après le départ de la section de Diré, d’autres vagues se préparent à déserter le parti

  Le Parti le Yelema est dans une mauvaise posture depuis quelques mois. Après le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils