mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Politique | Rectification de la Transition: Le M5 tient enfin sa Transition !

Rectification de la Transition: Le M5 tient enfin sa Transition !

Tout au début de la première transition, les Colonels avaient demandé aux membres du mouvement M5 de donner leur liste pour la composition du gouvernement et ceux-ci ont refusé pour des raisons politiques. Ayant vu que le temps imparti était trop peu pour des divergences, les Colonels ont nommé Moctar Oaune. Cela a créé une polémique et le M5 dans le temps décriait la manière. Aujourd’hui, le vent a soufflé à leur porte et l’on attend de voir comment se déroulera la gestion de Choguel à la Primature de la Transition.

Après la vacance du pouvoir provoquant la dissolution du gouvernement de Moctar II, à peine 24 h après la nomination de ses membres, l’arrêt de la Cour Constitutionnelle fait d’Assini le président de la Transition. Et pour la formation d’un gouvernement, Assini Goïta a voulu corriger son erreur de départ. Et cette fois-ci, sans trop chercher ailleurs, il a fait appel au M5 de voir entre ses membres celui qui peut être le Premier Ministre pour la continuité de la Transition.

Ainsi, après son Assemblée ordinaire, le mouvement M5 a porté son choix sur la personne du Docteur Choguel Kokalla Maïga qui est le président de son Comité Stratégique. Il est le désormais prétendant à la Primature, après deux essais de Moctar Ouane. Il sera chargé de former un gouvernement de large ouverture. Pour ce faire, Choguel aura-t-il besoin de combien de temps pour former son équipe ?

Il faut tenir compte aussi des partis qui sont contre la manière dont les Colonels ont mené la Transition en forçant le président de la Transition Bah N’Daw à démissionner avec son Premier Ministre. Mais plus important, c’est de savoir si Choguel aura une totale liberté d’action pour la nomination des membres de son gouvernement ? Également, les dix-sept mesures prises par son mouvement au moment où il critiquait les méthodes de Moctar Ouane, seront-elles mises en œuvre ? Et qui nous garantit qu’il n’y aura plus de problème lors de la mise en place de ce gouvernement ? Tout cela mérite des réflexions sérieuses.

Quel sort ce gouvernement réservera au programme d’actions lancé par Moctar Ouane dont aucune n’a été mise en œuvre ?
La réussite de cette Transition doit nous interpeller tous. Pour l’instant, le Mali a échappé belle ! Pas de sanctions de l’ONU et quant à la CEDEAO, dimanche, a été plus tendre envers le peuple malien à travers leur déclaration.

À suivre
Lansine Coulibaly LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Insécurité grandissante à Niono: Les chasseurs traditionnels invitent les autorités à s’assumer   

    Dans une vidéo de 2 minutes 54 secondes, Modibo Konaré, chasseur traditionnel au …

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils