dimanche 26 septembre 2021
Accueil | Politique | Moussa Diawara en prison: Qui l’aurait cru?

Moussa Diawara en prison: Qui l’aurait cru?

Rebondissement dans l’affaire du journaliste Birama Touré disparu depuis 5 ans. L’ex-patron du renseignement malien (DGSE), général de division Moussa Diawara a été arrêté et mis sous mandat de dépôt hier, jeudi 29 juillet 2021.

Le général Moussa Diawara, ancien Directeur de la Sécurité d’État (les services de renseignements du Mali), a été inculpé et mis sous mandat de dépôt par un juge du Tribunal de la Commune IV du district  de Bamako pour “complicité d’enlèvement, de séquestration, de tortures’’.

Selon des sources, le général Moussa Diawara aurait reçu le mercredi 28 juillet dans la soirée à son domicile, une convocation du doyen des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de la Commune IV du district de Bamako pour le lendemain. L’homme fort sous le régime IBK se présente et les choses vont plutôt vites qu’on ne pouvait l’imaginer. Il a été informé par le juge qu’il s’agissait de l’affaire de la disparition du journaliste malien, Birama Touré.

 

L’ancien patron des services de renseignements du Mali est inculpé et placé sous mandat de dépôt pour “complicité d’enlèvement, de séquestration et de tortures’’.

Soulignons également que dans le même dossier, un mandat d’arrêt international a été lancé contre Karim Keïta, ancien député et fils de l’ancien président, Ibrahim Boubacar Keïta, actuellement en exil en Côte d’Ivoire.

 

Reporters sans frontières se félicite de l’arrestation de l’ex-chef de la Sécurité d’État, le Gal Moussa Diawara, en lien avec l’affaire du journaliste disparu depuis 2016. Selon Arnaud Froger, Responsable Afrique  de RSF, cela pourrait donner un coup d’accélérateur à l’enquête, à condition que tous les autres suspects liés à l’affaire soient également entendus.

 

Depuis 5 ans, on n’a plus de nouvelles du journaliste qui travaillait au Sphinx, hebdomadaire d’investigations malien. Certaines sources évoquent que le journaliste aurait été tué.

Toutefois, le mandat de dépôt décerné contre l’ancien chef de renseignement relance le débat. En quoi ce dernier est-il concerné par cette affaire ?

Les enquêtes pourront donner probablement une réponse définitive. En attendant, le Tribunal qui a inculpé le général Moussa Diawara rappelle qu’à ce stade, il faut respecter la présomption d’innocence des personnes interpelées.

Wait and see !

Kevin Kadoasso LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

100 jours de Choguel à la Primature: Les lignes n’ont pas bougé    

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a bouclé 100 jours à la tête du …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils